Photographies

Viaduc de Saint-Benoît (Vienne). © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel / Fonds Hélène Plessis-Vieillard.
 
  • Mis à jour le 13 mai 2020
 

La photothèque du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers, comporte à ce jour 372 000 images numériques et argentiques : photographies, dessins et plans. Plus de 132 000 images sont consultables en ligne aujourd'hui, en permanente augmentation grâce aux projets de numérisation en cours.


Consulter les images :

Obtenir les fichiers numériques :

  • par courrier et courriel,  au centre régional de documentation du patrimoine
  • La Région met les fichiers numériques à votre disposition, à titre gracieux. Le demandeur s'engage à ajouter à l'image commandée, la mention de reproduction qui lui aura été communiquée à la livraison.
    [Délibération régionale pour la gratuité : délibération du conseil régional Nouvelle-Aquitaine du 16 novembre 2018, délibération n° 2018.2210.CP]


La photothèque du service Patrimoine et Inventaire de Poitiers, un ensemble régional précieux de documentation et d'archives

En permanente évolution depuis sa création en 1968, ce fonds iconographique résulte pour l'essentiel des enquêtes d'inventaire. Ces photographies, dessins et plans sont des illustrations utiles à la compréhension des territoires et de précieuses archives pour les paysages, monuments ou objets transformés depuis leur étude. Par ailleurs, leur vocation documentaire ne doit pas faire oublier leurs qualités plastiques, comme en témoigne l'exposition de photographies « Paysages industriels en Poitou-Charentes ».
 

Des fonds exceptionnels

Cet ensemble a été complété par des dons, legs et acquisitions de collections photographiques provenant de photographes amateurs ou professionnels. Ces fonds ayant trait au patrimoine ou à la vie quotidienne de la fin du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle ont donné à la photothèque une valeur particulière dans le domaine de l'histoire des techniques : des plaques de verre du fonds Hélène Plessis-Vieillard ou de François Eygun aux photographies argentiques, en noir et blanc, en couleurs, photos numérisées et numériques.



Le fonds François Eygun

Le fonds François Eygun est composé de 4 500 photographies, dont 1 000 plaques de verre et 300 clichés stéréoscopiques, réunies au fur et à mesure des travaux de François Eygun. Cet archiviste-paléographe poitevin passionné d'archéologie et d'architecture fut directeur de la bibliothèque municipale de Poitiers de 1937 à 1964, et directeur des antiquités historiques pour les départements de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de l'Indre, de la Vendée et de la Vienne à partir de 1942. 



Le fonds Triou

En 1996, la photothèque du service Patrimoine et Inventaire de Poitiers s'est enrichie d'une importante collection photographique donnée par les familles Triou et Trouvé. Celle-ci comprend près de 1 500 négatifs sur plaques de verre et de quelques négatifs souples, datés du premier quart du 20e siècle. Principalement consacrée au patrimoine et plus particulièrement à celui de Charente-Maritime, la collection évoque aussi la vie quotidienne.



Le fonds Roger Henrard

Ce fonds est constitué de quelque 1 200 photographies aériennes de Charente-Maritime (888), Deux-Sèvres (142) et Vienne (203), réalisées par Roger Henrard (1900-1975). Cet "enragé du ciel" (titre de son autobiographie), est un des pionniers et des plus grands noms de la photographie aérienne. Il survola la France entière des années 1950 à 1970.



Le fonds Hélène Plessis-Vieillard

En 1986, la photographe Hélène Plessis-Vieillard a légué au service plus de mille négatifs, plaques de verre ou films. Parmi les 741 plaques de verre, une centaine concerne les départements de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne. Ses portraits, ses mises en lumière de la nature et de scènes de la vie locale - qui croisent parfois l'histoire -, ses vues de monuments sont autant de traces de cette « vie simple » qu'elle voulait rendre visible. En plus de leur valeur artistique, les milliers de clichés réalisés par cette photographe passionnée, témoin d'un monde en pleine mutation, ont ainsi un grand intérêt ethnographique et parfois historique.

 



Les photographes de l'inventaire : Marc Deneyer

Photographe reconnu internationalement, Marc Deneyer a participé à l'inventaire du patrimoine culturel de l'ex région Poitou-Charentes, tout au long des années 1990.

Voici une sélection de photographies qu'il a réalisées aux côtés des chercheurs de l'inventaire, qui ont toujours apprécié son regard clair et généreux à l'égard de bâtiments et de paysages le plus souvent modestes. Ses photographies sur le patrimoine industriel attestent du regard renouvelé que la photographie contemporaine porte sur les paysages de l’industrie, témoins des mutations de nos sociétés et de leur impact sur la nature. Elles transcendent ces lieux et ces objets et leur vocation documentaire, aujourd'hui indéniable, s'efface devant leurs qualités plastiques et humaines.

Marais entre la Boirie et l'Aiguille, aux Salines sur la commune de Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Maritime). © Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Marc Deneyer, 1993.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Conférence de restitution de l'inventaire du patrimoine de Chenevelles le vendredi 10 décembre

    Le Pays d’Art et d’Histoire de Grand Châtellerault vous propose une conférence pour (re)découvrir le patrimoine de Chenevelles.

  • Découvertes

    Les écoles et les mairies dans les communes rurales des Vals de Saintonge

    Au 19e siècle apparaît un type architectural pour les écoles et les mairies. Illustration de ce phénomène en Vals de Saintonge.

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.