Le jardin sculpté de Gabriel Albert à Nantillé

Une des danseuses du Jardin de Gabriel, à Nantillé, en Charente-Maritime. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général / R. Jean, 2009.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 26 novembre 2012
 

Dans le hameau Chez-Audebert, à Nantillé, commune rurale du Pays des Vals de Saintonge en Charente-Maritime, le Jardin de Gabriel attire le regard des automobilistes circulant sur la route départementale 129. Ce jardin est peuplé de centaines de statues et bustes, de taille humaine, réalisés entre 1969 et 1989 par l'habitant des lieux : Gabriel Albert. 

Durant vingt années, cet "habitant-paysagiste" a créé son univers poétique sur ce petit rectangle de terre et réalisé son rêve de sculpteur-modeleur ; il a construit, aménagé et transformé son espace domestique en une œuvre singulière.

Dépouillé d'une trentaine de statues volées, le Jardin de Gabriel subit les dégradations du temps. Afin d'accompagner la commune de Nantillé, propriétaire du site, dans la restitution au public de cette œuvre unique, la Région Poitou-Charentes a mené, en 2009 et 2010, une opération inédite d'inventaire du patrimoine culturel.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !