Colloque sur les sites industriels de l'armement à Châtellerault, les 26 et 27 septembre 2019

Les cheminées de l'usine. (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel / R. Jean.
Évènements
 
 

Dans le cadre du bicentenaire de la manufacture d’armes de Châtellerault, un colloque scientifique, intitulé « Sites industriels de l’armement : Histoire et devenir (du 19e au 21e siècle) », est organisé par Grand Châtellerault et le Service historique de la Défense, les 26 et 27 septembre 2019.

 

La « Manu » de Châtellerault

Vue panoramique de la manufacture d’armes de Châtellerault. (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel / G. Beauvarlet.

La manufacture royale est créée en 1819 pour produire des armes blanches, puis des armes à feu, dont le fusil Lebel. Alimentée par cinq usines hydrauliques, puis par une centrale hydroélectrique, la « Manu » se développe fortement, jusqu’à atteindre une superficie de 150 000 m². La manufacture, qui emploie plus de 7 000 ouvriers pendant la Première Guerre mondiale, ferme en 1968. Le site a ensuite été reconverti, accueillant aujourd’hui la patinoire, le conservatoire de musique et de danse, l'école nationale de cirque, l'AFPA et le Musée de Châtellerault.

Le colloque

Durant ces deux journées, historiens, chercheurs, étudiants et acteurs des mondes culturel, muséal et associatif, partageront leurs regards et expériences sur les sites industriels de l’armement, pour une analyse croisée de leurs évolutions. Les interventions concerneront essentiellement l’histoire et l’évolution de ces établissements, ainsi que leur reconversion et leur devenir, à travers de nombreux exemples de manufactures d’armes, dont celle de Châtellerault. Pendant ce colloque seront proposées également des projections de films et une visite du Site de la Manu et du Musée de Châtellerault.

Deux chercheurs du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine participent à cet évènement : Pascale Moisdon est membre du comité scientifique du colloque et Laëtitia Maison-Soulard interviendra le vendredi matin pour présenter « L’industrie aéronautique, une voie de reconversion pour Châtellerault au moment de la fermeture de la Manufacture dans les années 1960 ».
 

Renseignements pratiques :

Voir