Exposition "Paysages et patrimoines de la vallée de la Gartempe"

Les moulins et le barrage à Saint-Pierre-de-Maillé. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / C. Rome, 2015
Expositions
 
  • Mis à jour le 23 octobre 2018
 

Réalisée par la Région, cette exposition itinérante vous propose de (re)découvrir l'histoire, les paysages et le patrimoine de la vallée de la Gartempe.

La Gartempe prend sa source à 629 mètres d’altitude à Peyrabout, dans le département de la Creuse, à une dizaine de kilomètres au sud de Guéret. Après avoir parcouru une centaine de kilomètres d’est en ouest à travers les terres granitiques de la Creuse et de la Haute-Vienne, elle infléchit son cours vers le nord à Peyrat-de-Bellac. Elle quitte les terres granitiques par les "Portes d’Enfer", sur la commune de Lathus-Saint-Rémy, et coule alors paisiblement dans les terres calcaires. Après quelque 200 kilomètres, elle se jette dans la Creuse à La Roche-Posay (rive gauche) et Yzeures-sur-Creuse (rive droite).

Source d’énergie ou de nourriture, obstacle, frontière ou voie de transport, la Gartempe a joué un rôle, différent selon les époques, dans les activités humaines. Le long de sa vallée ou de son lit, les hommes ont implanté leur habitat, aménagé des gués et des barrages, construit des ponts, des moulins et des châteaux.

Réserver cette exposition

 

 

Le panneau d'introduction de l'exposition "Paysages et patrimoines de la vallée de la Gartempe".

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.