Jouhet

La Gartempe sépare les communes de Jouhet (rive droite) et de Pindray (rive gauche). © Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culture. C. Rome, 2015.
Communes
 
  • Mis à jour le 9 avril 2018
 

Mené par Véronique Dujardin, conservatrice du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine, l'inventaire du patrimoine de la vallée de la Gartempe s'est poursuivi sur la commune de Jouhet, site classé et jalon de la Vallée des Fresques. Pour restituer cette étude au plus grand nombre et découvrir l'histoire, les paysages et le patrimoine de Jouhet, une publication, 250 dossiers des éléments du patrimoine étudiés et des découvertes multimédia sont accessibles en ligne.

Jouhet, site classé...

D’une superficie de 2 553 ha, la commune de Jouhet est établie sur la rive droite de la Gartempe, entre Montmorillon et Antigny, en face de Pindray. Elle compte 515 habitants répartis entre le bourg, en bord de rivière, cinq hameaux principaux (la Cadrie, Mortioux, Peufavard, le Pouilloux, Rillé) et des châteaux et des fermes isolés. Depuis 2006, une grande partie du territoire communal fait l'objet d'un classement au titre de la loi de 1930 relative aux sites naturels.

... et jalon de la "Vallée des Fresques"

Jean de Moussy (vers 1433-1510), seigneur de Boismorand - aujourd'hui sur la commune voisine d'Antigny - épousa en 1448 Antoinette Gavarret, qui lui apporta la seigneurie de la Contour et en fit ainsi le principal seigneur de la paroisse de Jouhet. Il fit construire, dans le cimetière qui jouxtait l'église, une chapelle funéraire au plan sobre mais décorée, comme son oratoire de Boismorand et la chapelle seigneuriale adossée à l'église d'Antigny, de riches peintures murales. Il y est représenté face à Pernelle Ebrard, épousée en secondes noces, vers 1475.
Classée au titre des monuments historiques depuis 1908, la chapelle fait partie de la "Vallée des Fresques", route thématique qui rassemble, sur 20 km le long de la Gartempe, une dizaine d'édifices du pays montmorillonnais possédant des peintures murales.
 


 

L'enquête d'inventaire : une étude enrichie et complétée

L'étude menée en 2016 par Véronique Dujardin, conservatrice à la Région Nouvelle-Aquitaine, poursuit celle entreprise par l'abbé Florentin Reix dans les années 1970, qui avait retenu 35 édifices. Par le croisement des données recueillies sur le terrain ou auprès des archives, elle s'attache à enrichir la connaissance du patrimoine de la commune.
 

Les dossiers en ligne des éléments étudiés

L'enquête d'inventaire a permis d'identifier 264 éléments du patrimoine, dont 246 ont donné lieu à un dossier documentaire en ligne.

Voir tous les dossiers et illustrations en ligne, nouvelle fenêtre

La publication en ligne

 

Les découvertes en ligne

Télécharger

Voir

Localiser

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Le jardin de l'hôtel de ville de Lencloître

    L’inventaire du patrimoine de la commune de Lencloître a permis de retrouver les archives du jardin de l’hôtel de ville réalisé sous le Second Empire, il y a 150 ans.

  • Découvertes

    Les tableaux de René Kunz à Gouex

    L’inventaire du patrimoine de Gouex a permis la redécouverte de quatre tableaux, présentant des scènes de la vie de la commune, réalisés dans les années 1950 par René Kunz, militant communiste et peintre.

  • Actualités

    L'inventaire du patrimoine de Lencloître

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le service Pays d’Art et d’Histoire de l'Agglomération de Grand Châtellerault conduit l'inventaire du patrimoine de Lencloître.

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.