La statuaire historique publique

Statue équestre de François 1er à Cognac (Charente), réalisée en 1860 par le sculpteur Antoine Etex et le fondeur François Charnod. © Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / M. Hermanowicz, 1989.

De tout temps honorés, les "grands hommes" de la France, ceux qui ont fait son histoire et sa gloire, sont de plus en plus nombreux à être célébrés après la Révolution de 1789. C'est ainsi qu'au 19e siècle, rois, militaires, hommes politiques, inventeurs, explorateurs et artistes se trouvent statufiés, en pierre, en bronze ou en fonte, pour orner les places et les jardins publics, et ainsi servir de modèle au peuple.

Lire la suite...

Évènements

Lancement de l'inventaire de la statuaire historique publique

 

En Charente, en Charente-Maritime, dans les Deux-Sèvres et dans la Vienne, une centaine de statues qui ornent les places et les jardins publics célèbrent des personnages illustres : François 1er à Cognac, Jean Guiton à La Rochelle, Théophraste Renaudot à Loudun, Denfert-Rochereau à Saint-Maixent-l'École, Pierre Loti à Rochefort... Afin de mieux comprendre ce phénomène historique, la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en partenariat avec l'Université de Poitiers, a décidé de lancer un inventaire de la statuaire publique des personnages historiques dans ces quatre départements.

Lire la suite...

Découvertes

Le portrait sculpté de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

 

La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien n'a jamais eu d'attaches particulières avec le Poitou. Son auteur ensuite, Georges Boulogne, sculpteur - aujourd'hui méconnu - issu du mouvement surréaliste et initiateur en sculpture du concept de la « double image »...

Lire la suite...

Découvertes

Le buste de Théodore Arnault à Mirebeau : une sculpture inédite de Léon Morice

 

Aujourd'hui déposé dans les locaux de l'EHPAD de Mirebeau (Vienne), le buste de Théodore Arnault trônait encore à la fin des années 1970 au milieu de la cour de l'ancien hospice. Il rend hommage à l'un des fondateurs de cet établissement hospitalier, Théodore Arnault, qui a légué en 1868 toute sa fortune « en témoignage de son affection pour les pauvres. » Ce buste a été réalisé en 1922 par un sculpteur talentueux, Léon Morice.

Lire la suite...

Découvertes

Un monument de Laurent Roustan en l’honneur d’une famille de musiciens : les Planchat

 

À Saintes, un monument funéraire rappelle l’histoire singulière de la famille Planchat, aujourd’hui tombée dans l’oubli. Tout au long du 19e siècle, cette famille reste attachée à la musique : on retrouve ainsi ses membres, de père en fils, professeurs de musique, musiciens à l’Opéra-Comique ou chef de fanfare dans l’armée…

Lire la suite...

Découvertes

De l'Algérie à Saint-Savin : l'histoire mouvementée de la statue d'Adolphe Thiers

 

L'histoire de la statue d'Adolphe Thiers à Saint-Savin, dans la Vienne, est étonnante. Installée en 1880 en Algérie, à Bône (aujourd'hui Annaba), cette statue a été principalement financée par un émigré lorrain qui fuyait en 1870 la Lorraine envahie par les Allemands. Elle y reste jusqu'à l'indépendance en 1962, avant de partir à Marseille, à Paris, puis à Saint-Savin en 1967, où elle est placée dans un square, sans aucune identification.

Lire la suite...

Découvertes

Deux monuments commémoratifs de la famille Amussat en Deux-Sèvres

 

Dans les Deux-Sèvres, deux monuments ont été érigés à la mémoire de membres de la famille Amussat, natifs de Saint-Maixent-l'École : Louis-Jacques Amussat, prêtre, mort à Luché en 1817, et Jean Zuléma Amussat, célèbre chirurgien parisien, décédé en 1856. Le premier monument est dans le cimetière de Luché-sur-Brioux, le second sur la place Chaigneau à Saint-Maixent-l'École.

Lire la suite...

Découvertes

Un monument dédié à l'aérostier Albert Réau, à Naintré (Vienne)

 

Près de Châtellerault, le cimetière de Naintré conserve un monument émouvant érigé en l'honneur de l'adjudant Albert Réau, mort, avec trois autres membres d'équipage, dans l'accident du dirigeable La République survenu le 25 septembre 1909. Suite à cette tragédie et aux funérailles nationales célébrées trois jours plus tard en la cathédrale de Versailles, des monuments commémoratifs ont été érigés à la fois sur le lieu de la catastrophe et dans plusieurs communes d'où étaient originaires les victimes. C'est le cas du mémorial d'Albert Réau à Naintré.

Lire la suite...

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Journées européennes du patrimoine 2018 : la Région Nouvelle-Aquitaine vous ouvre des portes

    Vous avez été plus de 5 000 à participer aux visites, conférences, ateliers... proposés dans les 20 sites et les 40 lycées ouverts ! Merci à tou.te.s !

  • Publications en ligne

    Vallée de la Gartempe : NALLIERS

    Découvrez dans cette publication en ligne l'histoire, les paysages et le patrimoine de la commune de Nalliers, profondément liés la Gartempe.

  • Découvertes

    La « maison du médecin » à Saint-Pierre-de-Maillé

    En 1936, la commune de Saint-Pierre-de-Maillé déplorait une pénurie de médecins et décidait d'y répondre en construisant un logement...

  • Actualités

    Conférence "Les monuments aux morts de la vallée de la Gartempe", jeudi 13 septembre 2018

    Journées européennes du patrimoine, la Région Nouvelle-Aquitaine vous ouvre des portes : conférence par Véronique Dujardin, conservatrice du patrimoine...