Le Montmorillonnais

Le Montmorillonnais
 
  • Mis à jour le 24 septembre 2015
 

Peinture murale de la chapelle Notre-Dame de Pitié à Jouhet. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / G. Renaud, 2008.

Situé à l'est du département de la Vienne, le territoire étudié est composé de sept cantons et 62 communes. Cet ensemble appartient aujourd'hui à différentes Communautés de communes (Communauté de communes du Montmorillonnais, du Lussacois, du Pays chauvinois, de la Région de La Villedieu-du-Clain) et différents Pays (Pays Montmorilonnais, Pays chauvinois, Pays des Vals de Gartempe et Creuse, Pays des Six Vallées).

Ce territoire a fait l’objet d’enquêtes d'inventaire du patrimoine bénévoles entre les années 1970 et 1980, qui ont été menées essentiellement par Madeleine Renaud et l’abbé Florentin Reix pour les territoires avoisinant Montmorillon, et par la Société de Recherches Archéologiques du Pays Chauvinois pour les communes plus au nord.

2 154 dossiers relatifs à l’architecture sont issus de ces enquêtes. 11 077 clichés illustrent ces études.

Le Montmorillonnais présente une occupation rurale dispersée, avec une architecture influencée par celle du Berry au nord-est et celle du Limousin plus au sud. Il est traversé par les deux axes hydrographiques nord-sud de la Vienne et de la Gartempe, sur les rives desquelles se sont installés quelques sites industriels, et qui arrosent les villes les plus importantes, chefs-lieux des cantons : Chauvigny, Lussac-les-Châteaux tout proche, L’Isle-Jourdain sur la Vienne, Saint-Savin et Montmorillon sur la Gartempe. La Trimouille quant à elle, est née plus profondément dans les terres, à la pointe orientale du département.

Une occupation humaine riche et diversifiée a émaillé le Montmorillonnais de sites, d’édifices et édicules civils et religieux remarquables par leur architecture et par leur mobilier depuis les temps préhistoriques. Cette implantation s’est poursuivie pendant l’Antiquité, le Moyen Âge et les Temps modernes, et nous a laissé de nombreux témoignages exceptionnels : le complexe archéologique de Civaux, la cité médiévale de Chauvigny, l'abbaye de Saint-Savin, l'octogone de Montmorillon... Nombre de communes possèdent des vestiges et des constructions de toutes époques qui, s’élevant dans des paysages encore peu dénaturés, gratifient ces régions d’une indéniable richesse patrimoniale.
 

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !