Le Mellois

Mellois
 
  • Mis à jour le 8 octobre 2020
 

Le bourg d'Exoudun, dans le canton de La Mothe-Saint-Héray. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général / C. Rome, 1999.

Situé au sud-est des Deux-Sèvres, le territoire étudié est formé de quatre cantons : Celles-sur-Belle, Lezay et Melle, dans le Pays Mellois, et La Mothe-Saint-Héray, dans le Pays Haut-Val-de-Sèvre.

Ce territoire s’étend sur un plateau calcaire, peu élevé, vallonné et parcouru par de nombreux cours d’eau. Il se caractérise par une alternance de paysages bocagers aux prairies cloisonnées par des haies ou de petits murs en pierre sèche, et de plaines largement ouvertes.

Le tracé d’une voie romaine et l’un des cheminements vers Saint-Jacques-de-Compostelle en ont fait un lieu de passage privilégié entre Tours et Bordeaux, et plusieurs églises romanes remarquables ponctuent l’ancienne voie de pèlerinage. Le paysage témoigne aussi du passé protestant de ce territoire : temples bâtis en lisière des bourgs, petits cimetières privés signalés par des ifs ou des cyprès, et pins parasols dont la présence était utilisée comme signe de reconnaissance par les protestants. La pierre calcaire extraite localement est omniprésente dans les constructions des édifices religieux et civils, des maisons, des bâtiments agricoles et des murets. L’habitat se regroupe généralement autour d’un puits commun, en hameaux. Cette terre de polyculture et d’élevage a permis, à la fin du XIXe siècle, le développement d’industries agroalimentaires (minoteries, laiteries coopératives et distilleries d’alcool de betterave…) dont certaines sont encore en activité. 

L’inventaire topographique de ce territoire s’est étalé entre 1973 pour l’enquête la plus ancienne (canton de La Mothe-Saint-Héray) et 2004 pour la plus récente (canton de Celles-sur-Belle).
Il a abouti à la réalisation de 5 556 dossiers documentaires (parmi eux, sont en ligne 1 620 dossiers numériques concernant l'architecture dans le canton de Celles-sur-Belle, ainsi que 3 769 dossiers papier numérisés concernant l'architecture et les objets dans les trois autres cantons du Mellois) et de deux publications.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Le Jardin de Gabriel à l’honneur au Festival « Promenons-nous dans les docs »

    Un documentaire sonore de Marc Tournier, consacré au Jardin de Gabriel et intitulé "Un tiroir de sourires", sera diffusé le samedi 21 mai à Dirac (16).

  • Actualités

    Conférence "Le patrimoine de l'après-phylloxéra en Aunis" le 20 mai à Saint-Jean-de-Liversay

    Cette conférence de Pascale Moisdon intervient à l'occasion de la réaffectation de la laiterie de Saint-Jean-de-Liversay.

  • Actualités

    Visites et spectacle de contes au Jardin de Gabriel les 4 et 5 juin 2022

    À l'occasion des Rendez-vous aux Jardins, la Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime...

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    L'arsenal de Rochefort

    En 1666, l’implantation d’un arsenal à Rochefort, pour construire et armer la flotte royale, est une prouesse par l’ampleur du projet et la rapidité de son exécution, malgré les multiples contraintes. Une découverte en vidéo !