Monuments disparus : Manoir, foyer d'aide sociale à Cerizay (Deux-Sèvres)

Manoir devenu foyer d'aide sociale à Cerizay. Détail d'une vue aérienne des années 1950.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 17 janvier 2017
 

Certaines maisons anciennes, dans les villes, ont été détruites ou transformées pour répondre aux besoins des municipalités en équipements publics. À Cerizay dans les Deux-Sèvres, une demeure datant du milieu du 16e siècle, devenue un foyer d'aide sociale dans les années 1930, a laissé place à l'actuelle Maison de retraite de la Cressonnière.


Une photographie aérienne des années 1950 et plusieurs clichés pris en 1975 lors d'une opération d'urgence du service d'inventaire témoignent de l'aspect de cet édifice. Il comportait deux bâtiments couverts de tuiles rondes, avec un étage et un petit étage de combles pour celui de droite, et deux étages pour celui de gauche. Ceux-ci se rejoignaient en angle droit en incluant les vestiges d'une tour du manoir d'origine qui permettait l'accès aux étages.

En 1975, l'intérieur présentait des aménagements de plusieurs époques. Les larges marches de l'escalier qui permettait d'accéder au demi-étage, et surtout le pilier au départ de la rampe, pouvaient dater de la fin du 16e ou du début du 17e siècle, comme les cheminées. L'une d'entre elles est conservée dans l'actuel foyer Victor Hugo. Le carrelage en ciment, quant à lui, accusait les années 1930.


Aujourd'hui

Voici la vue actuelle du quartier (avec l'église en haut, au centre) où se trouvait l'édifice, en bas de l'image. Google Maps.


Auteur du texte : Marie-Paule Dupuy, janvier 2017.
Remerciements à Isabelle Papin, Secrétariat général de la Ville de Cerizay


Bibliographie


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !