Monuments disparus : Fontaines de La Rochelle (Charente-Maritime)

La fontaine des Petits-Bancs était la plus ancienne des fontaines de La Rochelle, elle fut démolie en 1869.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 4 novembre 2016
 

Les villes et les villages étaient autrefois alimentés en eau par des fontaines. Elles pouvaient avoir été construites sur des sources, mais le plus souvent, l'eau y était amenée par des canalisations. Devenues inutiles avec les travaux généralisés d'adduction d'eau, les fontaines disparurent avec le temps ou avec les plans d'alignement et les nouveaux tracés de rues.


Parmi les fontaines de La Rochelle,  deux sont conservées...

La ville de La Rochelle a compté jusqu'à huit de ces fontaines, presque toutes construites au 17e siècle, et refaites au siècle suivant. Deux d'entre elles subsistent encore, celles de la Maréchale et celle du Pilori.


... et six ont disparu

Quatre autres nous sont connues par des gravures, des photographies, et des dessins et des plans : la Fontaine royale, les fontaines de la Caille, des Petits-Bancs et de Navarre.

Deux dernières fontaines disparues ne sont pas illustrées ici. Il s'agissait de la fontaine de la Guinguette (ou encore de la Prétintaille ou du Gouvernement, du nom d'un hôtel particulier), et de la fontaine Maubec. La première, adossée jadis au mur du Muséum, pourvue d'une pompe et de robinets en 1704, avait été reconstruite en 1714. La seconde, placée près de la porte Maubec, fut aménagée en 1622 et disparut dès 1689.


Auteur du texte : Marie-Paule Dupuy, novembre 2016.


Bibliographie

  • Fontaines de La Rochelle. Dossiers d'inventaire topographique, par Dominique Mailles, 1990 et 1992.


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !