Monuments disparus : Château d'Asnières-sur-Blour (Vienne)

Le château d'Asnières-sur-Blour, dans la Vienne, au début du 20e siècle. Carte postale, Marsaudon éditeur.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 13 janvier 2016
 

Certaines demeures anciennes, abandonnées, difficiles à entretenir, peuvent disparaître complètement, en un temps très court. Seules subsistent leurs dépendances, devenues bâtiments agricoles. La confrontation de photographies, parfois prises à vingt ans d'écart seulement, fournit une image saisissante de cette disparition. C'est le cas pour le château d'Asnières-sur-Blour, dans la Vienne.

En 1980, le château a été totalement détruit. C'est le rideau des arbres de l'ancien parc, au sud, qui paraît à l'horizon. La grille et les dépendances, elles, sont toujours là, presque dans le même état qu'au début du 20e siècle. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / A. Maulny, 1980.

En 1980, le château a été totalement détruit. C'est le rideau des arbres de l'ancien parc, au sud, qui paraît à l'horizon. La grille et les dépendances, elles, sont toujours là, presque dans le même état qu'au début du 20e siècle.

Ce château, dépendant de la seigneurie de L'Isle-Jourdain, appartenait aux Guiot d'Asnières, dont la plus ancienne mention connue remonte à 1323. La famille Guiot comprenait de multiples ramifications, dont l'autorité s'étendait, peu ou prou, à tout le territoire situé entre Chabanais (Charente) au sud, Saint-Savin (Vienne) au nord, Civray (Vienne) à l'ouest et Le Dorat (Haute-Vienne) à l'est. Une des branches avait aussi des possessions en Bretagne.

Le logis du château d'Asnières, dont on a le dernier souvenir avec les photographies des années 1960 présentées ici, pouvait remonter au 17e siècle. Il fut occupé au moins jusqu'en 1836, année où y mourut l'avant-dernier représentant des Guiot d'Asnières. Un de ses treize enfants, sans descendance, finit quant à lui ses jours, en 1881, au château de la Roche de Moussac, commune proche d'Asnières. Peut-être alors le château d'Asnières n'était-il déjà plus habitable.

Situé au nord-est du bourg d'Asnières, il s'élevait entre une cour encadrée de dépendances, au nord, et un parc, au sud. Une sorte de canal nommé "la Mer rouge" reliait, au sud-ouest, un vaste étang au hameau Chez-Normand. Faut-il voir, dans ce nom, un "souvenir" familial ? Un des Guiot, d'une branche autre que celle des Asnières, avait participé à la septième croisade. La demeure comportait deux étages, dont un dans les combles. Cinq rangées verticales de fenêtres à petits carreaux et une porte centrale en plein cintre les éclairaient ; dans les années 1960, les fenêtres avaient encore toutes leurs traverses en bois. Deux petites ailes, à l'est et à l'ouest, comportaient chacune une rangée d'ouvertures. Le château était construit en granit, avec une toiture à la Mansart ; le toit des dépendances était à deux pans.

Un puits, presque au centre de la cour, un peu à l'est, était encore visible dans les années 1980. Sa margelle très basse était faite d'une seule pierre circulaire.


Auteur : Marie-Paule Dupuy

Bibliographie

  • BEAUCHET-FILLEAU, H. ; CHERGÉ, Charles de. Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou. Volume 4 : [GAU-HERB] / éd. Paul Beauchet-Filleau. Seconde édition. (Fontenay-le-Comte : Impr. Lussaud), 1963.
  • EYGUN, François. Art des pays d'Ouest. Arthaud, 1965, p. 245.
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne. Paris : Imprimerie nationale, 1881.
  • RENAUD, Madeleine. Enquête de préinventaire dans l'arrondissement de Montmorillon. Dossier du 19 mai 1980 sur le château d'Asnières. 10 p : ill.

Voir

Localiser

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications

    Publication "Grand Châtellerault : Chenevelles"

    La publication sur le patrimoine de la commune de Chenevelles vient d'être mise en ligne. Découvrez l'histoire, les paysages et le patrimoine de cette commune de la Communauté d'Agglomération Grand Châtellerault.

  • Statuaire publique

    Claude Grange : un soldat de la Grande Guerre, sculpteur de portraits de Poilus et d'artistes

    Claude Grange est l'auteur de nombreux portraits sculptés de soldats, dont deux ont été découverts à Poitiers et à Châtellerault.

  • Découvertes

    Une oeuvre inédite du peintre Henry Bellery-Desfontaines redécouverte à Availles-Limouzine

    La découverte de ce portrait est l’occasion de revenir sur le parcours du docteur Adrien Veillon et de son ami, le peintre Henry Bellery-Desfontaines.

  • Évènements

    L'hôtel de la préfecture de la Vienne à Poitiers

    La construction de l’hôtel de préfecture de Poitiers s’inscrit dans un projet global d’aménagement du centre-ville, en lien avec l’arrivée du chemin de fer et le projet d’édification de l’hôtel de ville.

  • Actualités

    Journées de recherche-action sur la Convention de Faro : définir le patrimoine ensemble

    La Région Nouvelle-Aquitaine et la Ville de Bordeaux ont accueilli cet évènement les 27 et 28 septembre à Bordeaux.

  • Publications

    Publication "Focus Dangé-Saint-Romain"

    La publication sur le patrimoine de la commune de Dangé-Saint-Romain vient d'être mise en ligne. Découvrez l'histoire, les paysages et le patrimoine de cette commune de la Communauté d'Agglomération Grand Châtellerault.

  • Actualités

    Le Vanneau-Irleau

    L'inventaire d'une nouvelle commune débute actuellement dans le cadre de l'opération d'inventaire de la vallée de la Sèvre Niortaise. La commune du Vanneau-Irleau, dans les Deux-Sèvres, est étudiée à partir de septembre 2022.