Monuments disparus : Commerce de lingerie, bonneterie, confection "Au Petit Paris", Poitiers (Vienne)

La vitrine du Petit Paris en 1999,  12 et 14 rue du Marché-Notre-Dame à Poitiers. Collection privée.
Découvertes
 
 

Aux 12 et 14 rue du Marché-Notre-Dame à Poitiers, "Au Petit Paris" était le commerce de référence pour la vente des vêtements en confection, et tout particulièrement les vêtements professionnels. Des photographies de 1999 nous permettent de découvrir l'aspect extérieur et le mobilier de la boutique, avant leur disparition à l'aube du 21e siècle.

Le consommateur d'aujourd'hui est habitué au renouvellement fréquent des enseignes commerciales et des vitrines des magasins. Il n'en était pas ainsi autrefois, en général jusque dans les années 1970, plus tard encore pour certaines : "Au Petit Paris" aura résisté un siècle...

La rue du Marché-Notre-Dame lors des fêtes données à Poitiers le 27 juin1909 en l'honneur de la béatification de Jeanne d'Arc. Collection privée.

La rue du Marché-Notre-Dame le 27 juin 1909 lors des fêtes données à Poitiers en l'honneur de la béatification de Jeanne d'Arc, avec à gauche, la boutique "Au Petit Paris". Collection privée.

Le nom du magasin était un clin d’œil aux élégances de la capitale – non loin, de nos jours, dans l'ancienne Maison Vannier, une boutique s'intitule aussi : "Articles de Paris"… L'entreprise, créée en 1906 par les frères Léopold et Gustave Sully, avait été dirigée à partir de 1950 par leur gendre Pierre Lhoumeau, puis en 1976 par leur petit-fils et petit neveu Thierry Lhoumeau.

Il se trouve que les familles Lhoumeau et Sully étaient apparentées à celles d'érudits et d'artistes poitevins connus, issus des milieux protestants : le pasteur Auguste-François Lièvre (1828-1898), le peintre Alexis Mauflastre (1839-1905), et les historiens Gaston (1891-1981) et Pierre (1899-1985) Dez.

Le magasin s'était rapidement spécialisé dans les vêtements et chaussures pour les collectivités, tout d'abord commandés directement à des couturières, puis provenant d'usines. À ceux-ci s'ajoutaient les sous-vêtements pour femmes et hommes et le linge de maison. En 1960, l'autre magasin du centre ville de Poitiers commercialisant des produits analogues, "Le Printemps", fut victime d'un incendie et "Au Petit Paris" vit ses commandes atteindre une quantité qui ne serait plus égalée par la suite.

La maison, à la veille de sa disparition, était tenue par quatre personnes, Thierry Lhoumeau, son épouse, chargée du démarchage dans les collectivités publiques et privées, et, en magasin, deux vendeuses. Elle avait alors perdu beaucoup de son lustre d'après-guerre, et a fermé presque cent ans après sa création.
 

La rue du Marché Notre-Dame en 2015. Deux enseignes se partagent désormais l'ancien magasin "Au Petit Paris". © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / C. Rome.

La rue du Marché Notre-Dame en 2015. Deux enseignes se partagent désormais l'ancien magasin "Au Petit Paris".
© Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / C. Rome.

Auteur : Marie-Paule Dupuy

Bibliographie

Voir

Localiser