Monuments disparus : Château du Plessis-Cherchemont à Vausseroux (Deux-Sèvres)

Le château du Plessis-Cherchemont à Vausseroux : carte postale. Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / collection de cartes postales.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 22 mars 2016
 

Du château du Plessis-Cherchemont, il ne reste aujourd'hui que les ruines de deux tours. Le château avait été établi à quelque 2 km au nord-est de Vausseroux, auprès d’un vaste étang de cinq hectares, dans une plaine assez peu vallonnée. Son appellation ne provient pas de cette situation topographique mais de son fondateur, Jean Cherchemont, homme de robe proche des rois Philippe le Long et Charles le Bel et propriétaire des lieux attesté en 1360.

Quatre siècles de mutations de propriété mouvementées le mirent en possession de la famille de Jacques de Liniers (1753-1810), qui, né à Niort, finit ses jours comme vice-roi de Buenos-Aires.
Initialement rectangulaire et flanqué d’une tour à chacun de ses angles, le château fut très remanié aux 17e et 18e siècles, et prit la forme d’une équerre qui englobait les deux tours occidentales du château primitif. Il était élevé sur un terre-plein donnant à l’ouest sur l’étang. Aux angles du terre-plein s’élevaient des tours rondes ; celle du nord-ouest avait été aménagée en chapelle. Les bases de ces deux dernières tours, enfouies dans la végétation, sont les seules traces du château aujourd'hui.

Un pont-levis sur les douves qui prolongeaient l’étang tout autour du terre-plein permettait la communication avec une cour ; cette dernière était entourée des dépendances destinées à l’engrangement des produits des quatre cent cinquante hectares du domaine, encore indivis au premier tiers du 19e siècle.
On accédait au château par une large allée bordée d’arbres - mise en scène obligée des abords d’une demeure socialement prestigieuse - ou bien, au sud, par la chaussée de l’étang.

 

Auteur : Marie-Paule Dupuy

 

Télécharger

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...