Monuments disparus : Château de la Croix à La Barde (Charente-Maritime)

Le château de la Croix à La Barde (Charente-Maritime), en 1971 : l'escalier principal. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / J.-P. Joly.postale du théâtre à Segonzac, au début du 20e siècle.  Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / collection de cartes postales.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 23 juillet 2015
 

Située aux confins de la Charente-Maritime, de la Gironde et de la Dordogne, la commune de La Barde fut, le 26 juillet 1983, victime d’une tornade qui précipita la destruction du château de la Croix.

Devenu dépendance agricole, le château était alors abandonné depuis une quarantaine d’années. Même dégradées, son architecture principalement du 17e siècle, et surtout sa décoration intérieure du 18e siècle avaient paru si intéressantes que le château fut partiellement protégé au titre des monuments historiques le 22 août 1949.

Son aspect général, côté cour, était celui des demeures du Sud-Ouest, à l’allure extérieure simple, couvertes de tuiles rondes s’appuyant sur une corniche. Une partie des murs semblait avoir été édifiée en briques, postérieurement enduites.
Une cour entourée de dépendances précédait l’édifice, de plan rectangulaire, avec deux ailes en retour, en décrochement. On y accédait par un escalier et un perron de pierre, puis une porte monumentale. Un escalier identique ouvrait sur les jardins. Une cave voûtée emplie d’eau, peut-être une citerne, existait en dessous.
L’intérieur montrait encore, dans les années 1970, un ensemble homogène de décors : boiseries, placards, trumeaux, serrures, cheminées et escaliers. L’escalier principal avait conservé longtemps intacte sa ferronnerie en forme de volutes rayonnantes.
De grandes fenêtres à petits carreaux, encadrées de bossages à l’extérieur, et dans ces années-là, de lierres et de végétation, procuraient du jour aux pièces intérieures, avant que l’effondrement des toitures ne leur donne un ultime et bref éclairement.

Aujourd'hui, le château de la Croix n'est plus qu'un amas de pierres.
 

 

Auteur : Marie-Paule Dupuy

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...