Monuments disparus : Château de la Croix à La Barde (Charente-Maritime)

Le château de la Croix à La Barde (Charente-Maritime), en 1971 : l'escalier principal. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / J.-P. Joly.postale du théâtre à Segonzac, au début du 20e siècle.  Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / collection de cartes postales.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 23 juillet 2015
 

Située aux confins de la Charente-Maritime, de la Gironde et de la Dordogne, la commune de La Barde fut, le 26 juillet 1983, victime d’une tornade qui précipita la destruction du château de la Croix.

Devenu dépendance agricole, le château était alors abandonné depuis une quarantaine d’années. Même dégradées, son architecture principalement du 17e siècle, et surtout sa décoration intérieure du 18e siècle avaient paru si intéressantes que le château fut partiellement protégé au titre des monuments historiques le 22 août 1949.

Son aspect général, côté cour, était celui des demeures du Sud-Ouest, à l’allure extérieure simple, couvertes de tuiles rondes s’appuyant sur une corniche. Une partie des murs semblait avoir été édifiée en briques, postérieurement enduites.
Une cour entourée de dépendances précédait l’édifice, de plan rectangulaire, avec deux ailes en retour, en décrochement. On y accédait par un escalier et un perron de pierre, puis une porte monumentale. Un escalier identique ouvrait sur les jardins. Une cave voûtée emplie d’eau, peut-être une citerne, existait en dessous.
L’intérieur montrait encore, dans les années 1970, un ensemble homogène de décors : boiseries, placards, trumeaux, serrures, cheminées et escaliers. L’escalier principal avait conservé longtemps intacte sa ferronnerie en forme de volutes rayonnantes.
De grandes fenêtres à petits carreaux, encadrées de bossages à l’extérieur, et dans ces années-là, de lierres et de végétation, procuraient du jour aux pièces intérieures, avant que l’effondrement des toitures ne leur donne un ultime et bref éclairement.

Aujourd'hui, le château de la Croix n'est plus qu'un amas de pierres.
 

 

Auteur : Marie-Paule Dupuy

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Actualités

    Conférence "Regards sur le fleuve Charente : l'arrivée du train" le 4 mai à Angoulême

    À l'occasion de la "Fête du fleuve", une conférence, intitulée "Regards sur le fleuve Charente : l'arrivée du train", sera présentée par Pascale Moisdon le 4 mai à Angoulême.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.

  • Actualités

    Saint-Savin

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Gartempe se poursuit. Depuis mars 2019, la commune de Saint-Savin est étudiée par Véronique Dujardin, chargée d'étude du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Les actus du Limousin

    Conférence et exposition sur le patrimoine industriel à Meymac

    Le patrimoine industriel est mis à l’honneur à Meymac (Corrèze), avec une conférence sur les barrages et une exposition sur le patrimoine industriel du Limousin.

  • Découvertes

    Leonard Chodźko

    La sépulture d’un émigré polonais, Leonard Chodźko, a été découverte dans un cimetière de Poitiers. Une occasion de rappeler les liens étroits entre Poitiers et la Pologne depuis le 19e siècle...