Exposition "La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"

Parthenay (Deux-Sèvres) - Monuments aux morts, collège du Marchioux. Sculpture en pierre réalisée par Charles Sabouraud et inaugurée le 9 mars 1924. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel - R. Jean, 2008.
Expositions
 
  • Mis à jour le 9 octobre 2018
 

Au travers de quinze exemples, cette exposition de photographies propose de découvrir les allégories de la République qui figurent sur certains monuments aux morts en Poitou et en Charentes.

L’armistice du 11 novembre 1918 a mis fin à la Première Guerre mondiale. Depuis, les générations se succèdent devant les monuments aux morts construits dans l’immédiat après-guerre, sur nos places et dans nos jardins publics, pour rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur.

Parmi les 1 500 monuments aux morts de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne, soixante-douze mettent en scène des figures féminines symbolisant la République. Ces « allégories » expriment la douleur, la reconnaissance et le souvenir envers les hommes morts au combat. Souvent empruntées à l’Antiquité grecque et romaine, héritant des symboles de Marianne, elles portent des attributs nombreux, associés en combinaisons infinies : bonnet phrygien, couronne de feuillage, étendard levé ou glaive tourné vers le bas en signe de paix succédant au fracas des armes, casque de Poilu, voile de deuil...

"La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"
Exposition de photographies réalisée en 2008 par la Région Poitou-Charentes,
Service de l’inventaire général du patrimoine culturel.
Conception graphique : Blue Com.
15 panneaux de 2,20 m x 0, 85 m plastifiés, structures autoportantes avec enrouleur et mat emboitable.


Où voir l'exposition ?

  • à Royan (Charente-Maritime), Palais des Congrès, 42 avenue des Congrès : du 1er au 8 novembre 2018 - Plus d'infos

Télécharger

La présentation de l'exposition (pdf - 167 Ko)
Les panneaux de l'exposition (pdf - 6,2 Mo) 
Les pistes pédagogiques de l'exposition (pdf - 394 Ko)
L'affiche de l'exposition (pdf - 1,8 Mo)


Réserver cette exposition

 

Parallèlement à l'exposition et pour l'accompagner, la Région a réalisé un ouvrage intitulé "Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes" (auteur : Charlotte Pon-Willemsen, Geste éditions).

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    Après 18 mois de travaux, la statue fera son retour au Jardin de Gabriel le mardi 5 juillet à 14h, en présence de la restauratrice, Marion Benda.

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.