Exposition "La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"

Parthenay (Deux-Sèvres) - Monuments aux morts, collège du Marchioux. Sculpture en pierre réalisée par Charles Sabouraud et inaugurée le 9 mars 1924. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel - R. Jean, 2008.
Expositions
 
  • Mis à jour le 9 octobre 2018
 

Au travers de quinze exemples, cette exposition de photographies propose de découvrir les allégories de la République qui figurent sur certains monuments aux morts en Poitou et en Charentes.

L’armistice du 11 novembre 1918 a mis fin à la Première Guerre mondiale. Depuis, les générations se succèdent devant les monuments aux morts construits dans l’immédiat après-guerre, sur nos places et dans nos jardins publics, pour rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur.

Parmi les 1 500 monuments aux morts de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne, soixante-douze mettent en scène des figures féminines symbolisant la République. Ces « allégories » expriment la douleur, la reconnaissance et le souvenir envers les hommes morts au combat. Souvent empruntées à l’Antiquité grecque et romaine, héritant des symboles de Marianne, elles portent des attributs nombreux, associés en combinaisons infinies : bonnet phrygien, couronne de feuillage, étendard levé ou glaive tourné vers le bas en signe de paix succédant au fracas des armes, casque de Poilu, voile de deuil...

"La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"
Exposition de photographies réalisée en 2008 par la Région Poitou-Charentes,
Service de l’inventaire général du patrimoine culturel.
Conception graphique : Blue Com.
15 panneaux de 2,20 m x 0, 85 m plastifiés, structures autoportantes avec enrouleur et mat emboitable.


Où voir l'exposition ?

  • à Royan (Charente-Maritime), Palais des Congrès, 42 avenue des Congrès : du 1er au 8 novembre 2018 - Plus d'infos

Télécharger

La présentation de l'exposition (pdf - 167 Ko)
Les panneaux de l'exposition (pdf - 6,2 Mo) 
Les pistes pédagogiques de l'exposition (pdf - 394 Ko)
L'affiche de l'exposition (pdf - 1,8 Mo)


Réserver cette exposition

 

Parallèlement à l'exposition et pour l'accompagner, la Région a réalisé un ouvrage intitulé "Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes" (auteur : Charlotte Pon-Willemsen, Geste éditions).

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    La vallée de la Charente

    L'opération d'inventaire sur la vallée de la Charente en Charente-Maritime vient de s'achever. Les dossiers en ligne mettent en évidence les liens étroits existant entre le fleuve et l’évolution des activités humaines à travers l’histoire.

  • Actualités

    L'exposition "Regards sur le patrimoine et la biodiversité de Melle"

    Jusqu’au jeudi 3 février, une exposition de photographies, produite par le lycée agricole de Melle, est présentée dans la salle Mathilde-Mir de la Maison de la Région à Poitiers.

  • Actualités

    La Ronde

    L'inventaire de la commune de La Ronde, en Charente-Maritime, vient de s'achever. L'enquête a permis d'identifier 286 éléments du patrimoine (237 dossiers architecture et 49 dossiers objets mobiliers), le tout illustré par près de 1100 images.

  • Statuaire publique

    Le buste d'Ernest Guillemot à Châtellerault

    Le cimetière de Châtellerault renferme le buste d’un militant socialiste, aujourd’hui oublié, Ernest Guillemot. Ce buste est une œuvre inédite d’un sculpteur tout aussi oublié, François Louis Antoine Jusserand.

  • Actualités

    Arçais

    L'inventaire d'une nouvelle commune débute actuellement dans le cadre de l'opération d'inventaire de la vallée de la Sèvre Niortaise. La commune d'Arçais, dans les Deux-Sèvres, est étudiée à partir de janvier 2022.

  • Découvertes

    5 communes des Vals de Saintonge à découvrir

    L'inventaire du patrimoine des Vals de Saintonge est une des plus vastes opérations d'inventaire topographique en France. Les dossiers de 5 nouvelles communes viennent d'être mis en ligne.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.