Exposition "La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"

Parthenay (Deux-Sèvres) - Monuments aux morts, collège du Marchioux. Sculpture en pierre réalisée par Charles Sabouraud et inaugurée le 9 mars 1924. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel - R. Jean, 2008.
Expositions
 
  • Mis à jour le 9 octobre 2018
 

Au travers de quinze exemples, cette exposition de photographies propose de découvrir les allégories de la République qui figurent sur certains monuments aux morts en Poitou et en Charentes.

L’armistice du 11 novembre 1918 a mis fin à la Première Guerre mondiale. Depuis, les générations se succèdent devant les monuments aux morts construits dans l’immédiat après-guerre, sur nos places et dans nos jardins publics, pour rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur.

Parmi les 1 500 monuments aux morts de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne, soixante-douze mettent en scène des figures féminines symbolisant la République. Ces « allégories » expriment la douleur, la reconnaissance et le souvenir envers les hommes morts au combat. Souvent empruntées à l’Antiquité grecque et romaine, héritant des symboles de Marianne, elles portent des attributs nombreux, associés en combinaisons infinies : bonnet phrygien, couronne de feuillage, étendard levé ou glaive tourné vers le bas en signe de paix succédant au fracas des armes, casque de Poilu, voile de deuil...

"La République et ses monuments aux morts en Poitou-Charentes"
Exposition de photographies réalisée en 2008 par la Région Poitou-Charentes,
Service de l’inventaire général du patrimoine culturel.
Conception graphique : Blue Com.
15 panneaux de 2,20 m x 0, 85 m plastifiés, structures autoportantes avec enrouleur et mat emboitable.


Où voir l'exposition ?

  • à Royan (Charente-Maritime), Palais des Congrès, 42 avenue des Congrès : du 1er au 8 novembre 2018 - Plus d'infos

Télécharger

La présentation de l'exposition (pdf - 167 Ko)
Les panneaux de l'exposition (pdf - 6,2 Mo) 
Les pistes pédagogiques de l'exposition (pdf - 394 Ko)
L'affiche de l'exposition (pdf - 1,8 Mo)


Réserver cette exposition

 

Parallèlement à l'exposition et pour l'accompagner, la Région a réalisé un ouvrage intitulé "Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes" (auteur : Charlotte Pon-Willemsen, Geste éditions).

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Ouvertures exceptionnelles du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2019

    À l'occasion des 50 ans du site, la Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime....

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

    Depuis 2017, en partenariat avec le rectorat, la Région Nouvelle-Aquitaine propose aux lycéens de s'engager dans un projet de découverte du patrimoine de leur établissement.

  • Actualités

    Conférence de restitution de l'inventaire du patrimoine de Mairé, le mardi 9 juillet 2019

    Le service du Pays d'art et d'histoire de la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault vous accueille à Mairé le mardi 9 juillet 2019 à 18h pour une conférence sur le patrimoine et l’histoire de cette commune rurale des Vals de Gartempe et Creuse.

  • Actualités

    Colloque sur les sites industriels de l'armement à Châtellerault, les 26 et 27 septembre 2019

    Dans le cadre du bicentenaire de la "Manu", un colloque intitulé « Sites industriels de l’armement : Histoire et devenir (du 19e au 21e siècle) », est organisé par Grand Châtellerault et le Service historique de la Défense.

  • Découvertes

    Le jardin de l'hôtel de ville de Lencloître

    L’inventaire du patrimoine de la commune de Lencloître a permis de retrouver les archives du jardin de l’hôtel de ville réalisé sous le Second Empire, il y a 150 ans.

  • Découvertes

    Les tableaux de René Kunz à Gouex

    L’inventaire du patrimoine de Gouex a permis la redécouverte de quatre tableaux, présentant des scènes de la vie de la commune, réalisés dans les années 1950 par René Kunz, militant communiste et peintre.