Album-photos : la République et ses monuments aux morts

Chabanais (Charente) - Monument aux morts, près de l'église Saint-Sébastien. Sculpture en pierre par Georges Delperier (Paris 1865 - Tours 1936).  © Région Poitou-Charentes, Inventaire général / G. Beauvarlet, 2008
Découvertes
 
  • Mis à jour le 9 octobre 2018
 

En 2008, à l'occasion de la commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918, la Région Poitou-Charentes avait décidé de faire redécouvrir certains des monuments aux morts édifiés pour rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur. 

L'armistice du 11 novembre 1918 mettait fin à la Première Guerre mondiale. Depuis, les générations se sont succédé devant les monuments aux morts construits dans l’immédiat après-guerre sur nos places et dans nos jardins publics.

Cet album-photos vous propose de découvrir quelques-uns de ces monuments mettant en scène l'allégorie de la République.

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Belle année 2019 !

    Toute l'équipe Patrimoine et Inventaire de Nouvelle-Aquitaine vous souhaite une très belle année 2019 ! C'est l'occasion de lire notre dernière lettre d'information...

  • Découvertes

    Le fonds Roger Henrard

    Suite de la découverte des fonds photographiques du service Patrimoine et Inventaire de Poitiers : le fonds Roger Henrard, composé de quelque 1 200 vues aériennes des années 1940 à 1970...

  • Restauration monument historique

    Restauration de l'église Saint-Laurent de Parthenay (Deux-Sèvres)

    L'église Saint-Laurent de Parthenay vient de connaître une importante campagne de restauration, financée avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Publications en ligne

    Grand Châtellerault : Coussay-les-Bois

    Découvrez dans cette publication en ligne l'histoire, les paysages et le patrimoine de la commune de Coussay-les-Bois, dont le château de la Vervolière a vu grandir le futur cardinal de Richelieu...

  • Statuaire publique

    Alexandre Lemoine, entrepreneur et franc-maçon poitevin

    Alexandre Lemoine aurait pu être un entrepreneur en maçonnerie ordinaire s'il n'avait pas affiché sur sa tombe son appartenance à la loge maçonnique poitevine La Solidarité...