"Une vie, une usine" : conducteur de la machine 3 à la Papeterie Dubois à Magnac-sur-Touvre

"Une vie, une usine" : conducteur de la machine 3 à la Papeterie Dubois à Magnac-sur-Touvre
Découvertes
 
  • Mis à jour le 12 juin 2014
 

Gilbert Couet confie les souvenirs de ses 45 années de carrière à la Papeterie de Veuze, à Magnac-sur-Touvre (Charente).

Entre 1954 et 1999, il a occupé de nombreux postes ; entré comme manœuvre à 15 ans, il devient graisseur sur la machine à papier n°1, puis sécheur sur la machine n° 2, puis conducteur de la machine n° 3, avant de terminer comme chef de fabrication, responsable des machines n° 3 et 4.

Une vie dans le papier

La vie entière de Gilbert Couet s’est déroulée dans le papier. Il passe son enfance dans la papeterie dans laquelle travaille et loge son père dans le Loir-et-Cher. Sa fenêtre de chambre donne sur la cour de l’usine et il se souvient de tous les bruits des mécanismes qui ont bercé ses jeunes années. En 1954, son père et lui sont embauchés en même temps à la papeterie de Veuze. Son grand-père travaillant déjà dans une papeterie, avec ses deux fils maintenant, ce sont quatre générations de la famille qui ont fait carrière dans le papier.


Vidéo réalisée par Dominique Cambon, pour la Région Poitou-Charentes dans le cadre de l'inventaire des mémoires des papetiers de l'Angoumois, février 2013. Durée : 00:06:00
 


"Une vie, une usine" : conducteur de la machine... par Region-Poitou-Charentes

Les feutres endommagés des papeteries étaient cédés au personnel pour faire des langes pour les bébés­ et des vêtements d’hiver ; en 1963, à Veuze, les bébés étant encore langés dans les feutres de l’usine.

Les feutres endommagés



Sans formation particulière au départ, Gilbert Couet réussit à faire carrière dans le papier ; de manœuvre, il devient chef de production, en passant par les différents postes liés à la fabrication du papier (sécheur, conducteur…). Il pense « être tombé à la bonne époque ».

Des débuts difficiles comme manœuvre


Tout au long de sa carrière, Gilbert Couet voit l’évolution technique modifier les tâches des salariés et surtout la productivité de l’entreprise : la manutention en grande partie supprimée et des machines automatiques.

Le fonctionnement d’une pile hollandaise pour la préparation de la pâte à papier à partir de papiers de récupération


L’évolution des machines, depuis la n°1 fonctionnant avec des pignons dentés, aux n° 3 et 4, informatisées.

 

Album-photos de la Papeterie Dubois


Le caractère familial de la papeterie de Veuze a été très apprécié par Gilbert Couet : trois générations de Dubois se sont succédé à la tête de l’entreprise pendant que trois générations de Couet se succédaient comme papetiers dans les ateliers.

 

Auteur : Pascale Moisdon


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Vallée de la Gartempe : NALLIERS

    Découvrez dans cette publication en ligne l'histoire, les paysages et le patrimoine de la commune de Nalliers, profondément liés la Gartempe.

  • Découvertes

    La « maison du médecin » à Saint-Pierre-de-Maillé

    En 1936, la commune de Saint-Pierre-de-Maillé déplorait une pénurie de médecins et décidait d'y répondre en construisant un logement...

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence "Les monuments aux morts de la vallée de la Gartempe"

    Le diaporama de la conférence proposée le 13 septembre par Véronique Dujardin, conservatrice du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine, est en ligne...