Les lieux de mémoire de la Nouvelle-France

Les lieux de mémoire de la Nouvelle-France
 
  • Mis à jour le 27 avril 2012
 

Maison acadienne à Archigny (Vienne). © Région Poitou-Charentes, Inventaire général - C. Rome, 1998.

L'inventaire des lieux de mémoire de la Nouvelle-France est un programme de recherche conduit en France et en Amérique du Nord. Entre 2001 et 2004, il a porté sur le Poitou-Charentes d'une part, le Québec d'autre part. Il a consisté dans l'identification et l'étude de tous les lieux qui constituent, aujourd'hui encore, des traces laissées par l'histoire que ces deux territoires ont partagée entre les débuts de l'implantation française - au début du 17siècle - et la cession du Canada par la France - en 1763. 

Traces laissées par :

  • les trajectoires humaines (migrants, marchands, soldats, missionnaires) ;
  • les biens échangés (fourrures et peaux, poisson, chanvre, eaux-de-vie, bateaux, canons, matériaux de construction) ;
  • le pouvoir royal (arsenal, forteresses et citadelles) et ecclésiastique, le soin des âmes et les créations de l'esprit.

Soit des églises, des maisons, des châteaux, des villes, des ports, des fleuves. Des lieux parfois exceptionnels (Brouage, Rochefort, La Rochelle), le plus souvent humbles et méconnus. Près de 600 lieux en Poitou-Charentes, 900 au Québec ont été étudiés, à travers les sources historiques et sur place : l'inventaire propose ainsi une autre lecture des territoires, qui mêle histoire, mémoire et patrimoine.
Pour pouvoir identifier les lieux potentiellement porteurs de la mémoire des migrants, n'ont été retenus que les personnes dont la naissance ou le mariage était attesté par un acte paroissial ou de notaire.

Cet inventaire pionnier a été rendu possible par l'implication de la Région Poitou-Charentes, du Ministère de la culture et de la communication, des départements de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vienne, des universités de Poitiers et de La Rochelle, ainsi que du Centre international de la Mer, à Rochefort.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !