Le zodiaque et les travaux des mois

Au centre du zodiaque sculpté sur le portail de l'église Saint-Nicolas à  Civray (Vienne), les signes du Cancer (à gauche) et du Lion (à droite) encadrent la tête d'un diable. © Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel / C. Rome, 2009.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 16 juillet 2018
 

Les signes du zodiaque sont représentés et décrits depuis l'Antiquité. Aux 11e et 12e siècles, les artistes romans les ont parfois représentés, principalement sur des édifices religieux.

Ces calendriers sculptés ou peints, que l'on retrouve dans toute la France, font partie de décors exceptionnels qui ornent de rares édifices ; souvent dégradés, ils ne sont pas toujours identifiables. Ils débutent soit avec le signe du Bélier et le mois de mars, soit avec le signe du Verseau et le mois de janvier. Les noms des mois et/ou des signes sont parfois inscrits en latin au-dessus des sculptures qui les représentent.

Le zodiaque

Zone du ciel, bande circulaire de la sphère céleste parallèle à  l'écliptique et comprenant les douze constellations principales ou signes, que le soleil semble parcourir dans l'année. Les douze signes du zodiaque sont : le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons. Il se dit aussi de la Représentation du zodiaque avec les constellations figurées par des emblèmes."
(Dictionnaire de l'Académie, 8ème édition)

Symbolisant les douze mois de l'année, les signes du zodiaque sont souvent associés à des scènes de la vie rurale, notamment les travaux des champs à faire pendant les mois concernés : la taille de la vigne en mars (Bélier) ou en avril (Taureau), la fenaison ou le bêchage de la terre en juin (Cancer), la moisson en juillet (Lion), le battage du grain en août (Vierge), la vendange en septembre (Balance), le soin des animaux à  l'étable en novembre (Sagittaire), le repos au coin du feu en janvier (Verseau) ou en février (Poissons), etc.

La représentation des douze signes et des douze scènes nécessitant un espace important et visible par les fidèles, c'est le plus souvent sur le portail de l'église, sur son rouleau externe - le plus grand -, que sont sculptés le zodiaque et les travaux des mois. C'est le cas au prieuré Saint-Léger de Cognac en Charente, aux églises d'Aulnay et de Fenioux en Charente-Maritime, à  celles d'Argenton-les-Vallées (anciennement Argenton-Château), de Saint-Hilaire de Melle et de Saint-Jouin-de-Marnes dans les Deux-Sèvres ou encore celle de Civray dans la Vienne. Davantage exposées aux intempéries par leur position, ces sculptures sont souvent dégradées.

Plus rarement, des signes du zodiaque ou/et des scènes de travaux des mois - parfois incomplets - sont sculptés sur d'autres éléments que les rouleaux d'un portail, comme à  l'église Saint-Pierre de Melle en Deux-Sèvres (sous une corniche) ou à l'église Saint-Jacques d'Aubeterre-sur-Dronne en Charente (dans une arcade). Dans le cas d'Aubeterre, les scènes sculptées ont été réemployées (d'un édifice plus ancien ?) et réunies, dans le désordre, pour former une frise. 
Enfin, de rares signes du zodiaque romans peints nous sont parvenus dans le Poitou. Parmi eux, ceux de l'église de l'abbaye Saint-Savin-Saint-Cyprien à  Saint-Savin (Vienne) s'inscrivent dans des médaillons peints dans le porche de l'église ; très abîmés par le temps, certains sont cependant reconnaissables.

 

 

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...