Le zodiaque et les travaux des mois

Au centre du zodiaque sculpté sur le portail de l'église Saint-Nicolas à  Civray (Vienne), les signes du Cancer (à gauche) et du Lion (à droite) encadrent la tête d'un diable. © Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel / C. Rome, 2009.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 16 juillet 2018
 

Les signes du zodiaque sont représentés et décrits depuis l'Antiquité. Aux 11e et 12e siècles, les artistes romans les ont parfois représentés, principalement sur des édifices religieux.

Ces calendriers sculptés ou peints, que l'on retrouve dans toute la France, font partie de décors exceptionnels qui ornent de rares édifices ; souvent dégradés, ils ne sont pas toujours identifiables. Ils débutent soit avec le signe du Bélier et le mois de mars, soit avec le signe du Verseau et le mois de janvier. Les noms des mois et/ou des signes sont parfois inscrits en latin au-dessus des sculptures qui les représentent.

Le zodiaque

Zone du ciel, bande circulaire de la sphère céleste parallèle à  l'écliptique et comprenant les douze constellations principales ou signes, que le soleil semble parcourir dans l'année. Les douze signes du zodiaque sont : le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons. Il se dit aussi de la Représentation du zodiaque avec les constellations figurées par des emblèmes."
(Dictionnaire de l'Académie, 8ème édition)

Symbolisant les douze mois de l'année, les signes du zodiaque sont souvent associés à des scènes de la vie rurale, notamment les travaux des champs à faire pendant les mois concernés : la taille de la vigne en mars (Bélier) ou en avril (Taureau), la fenaison ou le bêchage de la terre en juin (Cancer), la moisson en juillet (Lion), le battage du grain en août (Vierge), la vendange en septembre (Balance), le soin des animaux à  l'étable en novembre (Sagittaire), le repos au coin du feu en janvier (Verseau) ou en février (Poissons), etc.

La représentation des douze signes et des douze scènes nécessitant un espace important et visible par les fidèles, c'est le plus souvent sur le portail de l'église, sur son rouleau externe - le plus grand -, que sont sculptés le zodiaque et les travaux des mois. C'est le cas au prieuré Saint-Léger de Cognac en Charente, aux églises d'Aulnay et de Fenioux en Charente-Maritime, à  celles d'Argenton-les-Vallées (anciennement Argenton-Château), de Saint-Hilaire de Melle et de Saint-Jouin-de-Marnes dans les Deux-Sèvres ou encore celle de Civray dans la Vienne. Davantage exposées aux intempéries par leur position, ces sculptures sont souvent dégradées.

Plus rarement, des signes du zodiaque ou/et des scènes de travaux des mois - parfois incomplets - sont sculptés sur d'autres éléments que les rouleaux d'un portail, comme à  l'église Saint-Pierre de Melle en Deux-Sèvres (sous une corniche) ou à l'église Saint-Jacques d'Aubeterre-sur-Dronne en Charente (dans une arcade). Dans le cas d'Aubeterre, les scènes sculptées ont été réemployées (d'un édifice plus ancien ?) et réunies, dans le désordre, pour former une frise. 
Enfin, de rares signes du zodiaque romans peints nous sont parvenus dans le Poitou. Parmi eux, ceux de l'église de l'abbaye Saint-Savin-Saint-Cyprien à  Saint-Savin (Vienne) s'inscrivent dans des médaillons peints dans le porche de l'église ; très abîmés par le temps, certains sont cependant reconnaissables.

 

 

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Actualités

    Conférence "Regards sur le fleuve Charente : l'arrivée du train" le 4 mai à Angoulême

    À l'occasion de la "Fête du fleuve", une conférence, intitulée "Regards sur le fleuve Charente : l'arrivée du train", sera présentée par Pascale Moisdon le 4 mai à Angoulême.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.

  • Actualités

    Saint-Savin

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Gartempe se poursuit. Depuis mars 2019, la commune de Saint-Savin est étudiée par Véronique Dujardin, chargée d'étude du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Les actus du Limousin

    Conférence et exposition sur le patrimoine industriel à Meymac

    Le patrimoine industriel est mis à l’honneur à Meymac (Corrèze), avec une conférence sur les barrages et une exposition sur le patrimoine industriel du Limousin.

  • Découvertes

    Leonard Chodźko

    La sépulture d’un émigré polonais, Leonard Chodźko, a été découverte dans un cimetière de Poitiers. Une occasion de rappeler les liens étroits entre Poitiers et la Pologne depuis le 19e siècle...