L'album : des ouvriers au travail à la Porcelainerie Deshoulières, en 1995

Faconnage à la Porcelaine Deshoulières à Chauvigny, en 1995. Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire du patrimoine culturel / M. Deneyer.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 5 avril 2017
 

Cet album montre le travail des ouvriers de la Porcelainerie Deshoulières à Chauvigny (Vienne), en 1995. Créée en 1826, cette entreprise familiale de poterie faïencerie est devenue le plus important porcelainier français. Les trois usines du groupe Deshoulières - à Chauvigny, Foëcy (Cher) et au Dorat (Haute-Vienne) - sont aujourd'hui filiales du groupe Jolies Céramiques .


L'album

 

Photographies Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire du patrimoine culturel / M. Deneyer, 1995.


La Porcelainerie Deshoulières

La fabrique de faïence implantée en 1826 par Jean Bozier dans un hameau de Chauvigny s'installe douze ans plus tard dans le centre de la ville, sur le ruisseau de Montauban.
L'entreprise prend une première extension, à la fin du 19e siècle, avec la fabrication de faïence fine à l'initiative de Gaston et Fernand Deshoulières, descendants de Jean Bozier. À partir de 1906, la fabrication de grès très fin, puis de porcelaine à feu permet à cette entreprise familiale de prendre un essor remarquable.
Dans les années 1970, elle occupe la première place des fabricants français d'assiettes grâce à la complète automatisation de la fabrication.
Le développement de l'usine et l'évolution des techniques de fabrication entraînent des agrandissements de bâtiments ou des constructions nouvelles durant plus d'un siècle, sans projet architectural d'ensemble.
Les trois usines du groupe Deshoulières - à Foëcy (Cher), à Chauvigny (Vienne) et au Dorat (Haute-Vienne) - sont devenues filiales d'une holding russe en 2002, puis du groupe Jolies Céramiques en 2016.


Auteur : Pascale Moisdon, en collaboration avec Catherine Tijou, mars 2017.
 

Voir

 

 

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Le jardin de l'hôtel de ville de Lencloître

    L’inventaire du patrimoine de la commune de Lencloître a permis de retrouver les archives du jardin de l’hôtel de ville réalisé sous le Second Empire, il y a 150 ans.

  • Découvertes

    Les tableaux de René Kunz à Gouex

    L’inventaire du patrimoine de Gouex a permis la redécouverte de quatre tableaux, présentant des scènes de la vie de la commune, réalisés dans les années 1950 par René Kunz, militant communiste et peintre.

  • Actualités

    L'inventaire du patrimoine de Lencloître

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le service Pays d’Art et d’Histoire de l'Agglomération de Grand Châtellerault conduit l'inventaire du patrimoine de Lencloître.

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.