L'album : des ouvriers au travail à la Porcelainerie Deshoulières, en 1995

Faconnage à la Porcelaine Deshoulières à Chauvigny, en 1995. Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire du patrimoine culturel / M. Deneyer.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 5 avril 2017
 

Cet album montre le travail des ouvriers de la Porcelainerie Deshoulières à Chauvigny (Vienne), en 1995. Créée en 1826, cette entreprise familiale de poterie faïencerie est devenue le plus important porcelainier français. Les trois usines du groupe Deshoulières - à Chauvigny, Foëcy (Cher) et au Dorat (Haute-Vienne) - sont aujourd'hui filiales du groupe Jolies Céramiques .


L'album

 

Photographies Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire du patrimoine culturel / M. Deneyer, 1995.


La Porcelainerie Deshoulières

La fabrique de faïence implantée en 1826 par Jean Bozier dans un hameau de Chauvigny s'installe douze ans plus tard dans le centre de la ville, sur le ruisseau de Montauban.
L'entreprise prend une première extension, à la fin du 19e siècle, avec la fabrication de faïence fine à l'initiative de Gaston et Fernand Deshoulières, descendants de Jean Bozier. À partir de 1906, la fabrication de grès très fin, puis de porcelaine à feu permet à cette entreprise familiale de prendre un essor remarquable.
Dans les années 1970, elle occupe la première place des fabricants français d'assiettes grâce à la complète automatisation de la fabrication.
Le développement de l'usine et l'évolution des techniques de fabrication entraînent des agrandissements de bâtiments ou des constructions nouvelles durant plus d'un siècle, sans projet architectural d'ensemble.
Les trois usines du groupe Deshoulières - à Foëcy (Cher), à Chauvigny (Vienne) et au Dorat (Haute-Vienne) - sont devenues filiales d'une holding russe en 2002, puis du groupe Jolies Céramiques en 2016.


Auteur : Pascale Moisdon, en collaboration avec Catherine Tijou, mars 2017.
 

Voir

 

 

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes pour toute l’année, dès que les mesures sanitaires le permettront.

  • Découvertes

    Talmont-sur-Gironde : une nouvelle destination dans Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine

    Un nouveau parcours Vidéoguide voit le jour à Talmont-sur-Gironde, petit bourg médiéval surnommé « la perle de l’estuaire de la Gironde ».

  • Découvertes

    Taillebourg, un port, des ponts et une chaussée insubmersible

    Les quais de Taillebourg ont connu autrefois l’intense fréquentation de mariniers, charpentiers, armateurs et commerçants. Le port de Taillebourg a favorisé le développement de la cité, au bas du château qui contrôlait le passage du pont et la navigation sur le fleuve.

  • Actualités

    La Ronde

    La commune de La Ronde, en Charente-Maritime, est étudiée à partir de mars 2021 dans le cadre de l’inventaire du patrimoine de la vallée de la Sèvre Niortaise.

  • Statuaire publique

    Le portrait du général Lucas à Niort : une œuvre inédite du sculpteur Ernest Guilbert

    C’est au détour d’une allée du cimetière Cadet de Niort que se dresse un monument funéraire qui porte le médaillon du général Lucas...

  • Actualités

    Scorbé-Clairvaux

    L’opération d’inventaire de la commune de Scorbé-Clairvaux a été menée par Clarisse Lorieux, d’août 2020 à février 2021. Découvrez l'album-photos et les dossiers en ligne sur le patrimoine de la commune.

  • Actualités

    Persac

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Vienne se poursuit, à partir de janvier 2021, par l’étude de la commune de Persac.