Les machines à cylindres et l'industrialisation de la meunerie

Machines à cylindres installées en 1931 à la minoterie Boiron à La Crèche (Deux-Sèvres).
Découvertes
 
  • Mis à jour le 2 juin 2016
 

En 1878, l'Exposition universelle de Paris consacre la supériorité des farines de Hongrie, très blanches, fabriquées à l'aide de nouvelles machines. Ces dernières, qui remplacent les meules, sont composées de paires de cylindres cannelés en porcelaine.

Le système de mouture sur cylindres, qui semble s'installer en France à partir de 1885, s'impose ensuite rapidement, puisque le rapport de l'Exposition universelle de 1889 dénombre 1 500 moulins ainsi équipés. Cette nouvelle technique permet d'accroître considérablement la capacité de production des moulins et fait entrer la meunerie dans l'ère industrielle ; ces moulins deviennent alors des minoteries.

Dans la région Poitou-Charentes, ce système est installé dès la fin du 19e siècle : en 1887, M. Autier équipe son moulin de Chasseneuil-du-Poitou de convertisseurs à cylindres de porcelaine Wegmann ; en 1889, celui de Bajon, à Poitiers, fonctionne avec trois machines doubles à cylindres de la société parisienne Brault, Teisset et Gillet ; ces mêmes constructeurs fournissent en 1892 les cinq machines à cylindres du moulin de Villars, à Persac ; en 1895, les douze paires de meules de la minoterie du Pont à Mazerolles sont complétées par cinq machines à cylindres.

Le véritable essor du système de mouture sur cylindres a lieu dans la première moitié du 20e siècle, avec la création de plus de cent établissements - les deux-tiers d'entre eux datent du 1er quart du siècle. Malgré son intérêt, ce système n'est toutefois pas toujours retenu pour les nouvelles installations : en 1910, le propriétaire du moulin de la Talonnière, à Fouqueure, choisit d'établir cinq paires de meules dans son établissement qui ne semble pourtant pas conçu à l'économie.

L'équipement des minoteries se perfectionne tout au long du 19e siècle, par la modernisation des différentes machines de nettoyage, de mouture, de tamisage (plansichter : appareil de tamisage composé de multiples tamis horizontaux et installé après 1910) et de transport des produits (système pneumatique à partir de 1950).

Voir les dossiers documentaires des minoteries citées dans le texte et les photographies :

Auteur : Pascale Moisdon, en collaboration avec Catherine Tijou, mai 2016.

Machines à cylindres installées en 1931 à la minoterie Boiron à La Crèche (Deux-Sèvres). Région Poitou-  Charentes, inventaire du patrimoine culturel / P. Moisdon, 2004.

 

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"

    La nouvelle exposition réalisée par les Services Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Actualités

    Film "Le Jardin de Gabriel : premiers travaux, un éclat retrouvé"

    Grâce aux premiers travaux de restauration réalisés par la Région Nouvelle-Aquitaine depuis novembre 2017, le jardin de Gabriel a retrouvé en partie son éclat...

  • Actualités

    Une nouvelle opération d'inventaire : Niort Agglo

    La Communauté d'Agglomération du Niortais mène depuis août une opération d'inventaire du patrimoine sur les 42 communes de son territoire, en collaboration avec la Région.

  • Publications en ligne

    Vallée de la Gartempe : NALLIERS

    Découvrez dans cette publication en ligne l'histoire, les paysages et le patrimoine de la commune de Nalliers, profondément liés la Gartempe.

  • Découvertes

    La « maison du médecin » à Saint-Pierre-de-Maillé

    En 1936, la commune de Saint-Pierre-de-Maillé déplorait une pénurie de médecins et décidait d'y répondre en construisant un logement...

  • Actualités

    Journées d'études "Ouvrages et usages du patrimoine de l’eau des rivières" les 17 et 18 octobre 2018

    Les prochaines journées d'études des Services Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine se tiendront à Angoulême...

  • Actualités

    Les bateaux monuments historiques en Nouvelle-Aquitaine

    En France, plus de 200 bateaux sont aujourd'hui protégés au titre des monuments historiques. Parmi eux, 104 ont leur port d'attache en Nouvelle-Aquitaine. De pêche ou de plaisance...

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence "Les monuments aux morts de la vallée de la Gartempe"

    Le diaporama de la conférence proposée le 13 septembre par Véronique Dujardin, conservatrice du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine, est en ligne...

  • Actualités

    Exposition "Les lieux de pouvoir de l'an mil à nos jours en Nouvelle-Aquitaine"

    L'exposition est présentée à la Maison de la Région à Poitiers, salle Mathilde Mir, jusqu'au 31 octobre.