Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920

Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920
Découvertes
 
  • Mis à jour le 25 juin 2015
 

Créée en 1891 par M. Du Dresnay, la laiterie d'Échiré, dans les Deux-Sèvres, devient une laiterie coopérative trois ans plus tard. Elle est reconstruite en 1909 par l'architecte départemental Paul Antoine Mongeaud. Son architecture, qui suit les dernières recommandations sur l'organisation modèle d'une laiterie coopérative, servira de référence à de multiples usines.

En forme de U, l'usine est implantée sur un terrain en légère pente, pour faciliter la surveillance du quai de réception du lait et de l'atelier de fabrication du beurre situé en contrebas, ainsi que l'évacuation des eaux usées.Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920. © Région POitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / Zoé Lambert, 2007.

Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / Zoé Lambert, 2007.

Le lait, ramassé dans les fermes dans des bidons, est réceptionné sur un quai et versé dans un bac de dépotage (1).
Il tombe ensuite dans un grand bassin (2), situé dans l'atelier de fabrication, qui alimente les écrémeuses (3).
Le lait écrémé est pompé pour servir à l'alimentation du bétail, tandis que la crème est recueillie dans des bacs pour sa maturation (4) dans une salle spéciale.
La crème arrivée à maturation est agitée dans une baratte (5).
Le beurre obtenu passe dans une malaxeuse (6), puis il est mis en mottes et stocké dans une chambre froide (7).
Il est emballé avant d'être livré.

8 : machine frigorifique
9 : machine à vapeur
10 : chaudière

La laiterie d'Échiré au tout début du 20e siècle. Collection particulière. Voir le dossier de l'usine, nouvelle fenêtre.

La laiterie d'Échiré au tout début du 20e siècle. Collection particulière.


Auteur : Pascale Moisdon, en collaboration avec Catherine Tijou.


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !