Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920

Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920
Découvertes
 
  • Mis à jour le 25 juin 2015
 

Créée en 1891 par M. Du Dresnay, la laiterie d'Échiré, dans les Deux-Sèvres, devient une laiterie coopérative trois ans plus tard. Elle est reconstruite en 1909 par l'architecte départemental Paul Antoine Mongeaud. Son architecture, qui suit les dernières recommandations sur l'organisation modèle d'une laiterie coopérative, servira de référence à de multiples usines.

En forme de U, l'usine est implantée sur un terrain en légère pente, pour faciliter la surveillance du quai de réception du lait et de l'atelier de fabrication du beurre situé en contrebas, ainsi que l'évacuation des eaux usées.Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920. © Région POitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / Zoé Lambert, 2007.

Restitution de la laiterie d'Échiré en 1920. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / Zoé Lambert, 2007.

Le lait, ramassé dans les fermes dans des bidons, est réceptionné sur un quai et versé dans un bac de dépotage (1).
Il tombe ensuite dans un grand bassin (2), situé dans l'atelier de fabrication, qui alimente les écrémeuses (3).
Le lait écrémé est pompé pour servir à l'alimentation du bétail, tandis que la crème est recueillie dans des bacs pour sa maturation (4) dans une salle spéciale.
La crème arrivée à maturation est agitée dans une baratte (5).
Le beurre obtenu passe dans une malaxeuse (6), puis il est mis en mottes et stocké dans une chambre froide (7).
Il est emballé avant d'être livré.

8 : machine frigorifique
9 : machine à vapeur
10 : chaudière

La laiterie d'Échiré au tout début du 20e siècle. Collection particulière. Voir le dossier de l'usine, nouvelle fenêtre.

La laiterie d'Échiré au tout début du 20e siècle. Collection particulière.


Auteur : Pascale Moisdon, en collaboration avec Catherine Tijou.


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    La vallée de la Charente

    L'opération d'inventaire sur la vallée de la Charente en Charente-Maritime vient de s'achever. Les dossiers en ligne mettent en évidence les liens étroits existant entre le fleuve et l’évolution des activités humaines à travers l’histoire.

  • Actualités

    La Ronde

    L'inventaire de la commune de La Ronde, en Charente-Maritime, vient de s'achever. L'enquête a permis d'identifier 286 éléments du patrimoine (237 dossiers architecture et 49 dossiers objets mobiliers), le tout illustré par près de 1100 images.

  • Statuaire publique

    Le buste d'Ernest Guillemot à Châtellerault

    Le cimetière de Châtellerault renferme le buste d’un militant socialiste, aujourd’hui oublié, Ernest Guillemot. Ce buste est une œuvre inédite d’un sculpteur tout aussi oublié, François Louis Antoine Jusserand.

  • Actualités

    Arçais

    L'inventaire d'une nouvelle commune débute actuellement dans le cadre de l'opération d'inventaire de la vallée de la Sèvre Niortaise. La commune d'Arçais, dans les Deux-Sèvres, est étudiée à partir de janvier 2022.

  • Découvertes

    5 communes des Vals de Saintonge à découvrir

    L'inventaire du patrimoine des Vals de Saintonge est une des plus vastes opérations d'inventaire topographique en France. Les dossiers de 5 nouvelles communes viennent d'être mis en ligne.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Les écoles et les mairies dans les communes rurales des Vals de Saintonge

    Au 19e siècle apparaît un type architectural pour les écoles et les mairies. Illustration de ce phénomène en Vals de Saintonge.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.