Trois extraits de films des années 1950

Extrait du film « Les Tuileries Briqueteries Françaises : Roumazières »
Découvertes
 
  • Mis à jour le 23 février 2017
 

Ces trois vidéos sont des extraits de films inédits, tournés dans des établissements industriels de la région Poitou-Charentes dans les années 1950, et collectés par Trafic Image (119 rue Waldeck-Rousseau 16000 Angoulême).

L'association Trafic Image a pour mission de conserver la mémoire cinématographique régionale, aidée en cela par le Conseil Régional de Poitou-Charentes, le Conseil Général de Charente et le Ministère de la Culture. Son objectif est de dresser un inventaire des documents audiovisuels collectés ou déposés dans la région, de les restaurer et de les conserver. Ces films révèlent une mémoire collective et constituent un témoignage unique sur un quotidien souvent négligé. Certains d'entre eux sont ainsi un apport essentiel à la connaissance et à la compréhension du patrimoine industriel.


"L'industrie des bois déroulés"

Extrait - durée : 1 min - muet.
Réalisation A. Bouclaud, années 1950.
Format d'origine 16 mm - noir et blanc - sonore magnétique - durée : 10 min.
© archives Trafic Image.

La production d'une planche de contreplaqué, une des spécialités industrielles de Charente-Maritime, de l'arrivée des grumes du Gabon à Rochefort à la fabrication d'emballages légers ou de petits meubles, dans les années 1950.

En savoir plus sur cette activité : découvrir le dossier en ligne sur le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, notamment le bois : les scieries, les usines de contreplaqué et les tonnelleries.


"Minerais et engrais en Aunis et Saintonge (Cie royale asturienne des mines)"

Extrait - durée : 1 min - muet.
Réalisation A. Bouclaud, années 1950.
Format d’origine 16 mm - noir et blanc - sonore magnétique - durée :10 min.
© archives Trafic Image.

Ce document tourné au cours des années 1950 à la Compagnie royale asturienne des mines de Tonnay-Charente (Charente-Maritime) présente les différentes étapes de traitement des minerais, la production d’acide sulfurique, de superphosphates, ainsi que le laminage et la transformation en produits finis, du zinc et du plomb.

En savoir plus sur cette activité : découvrir le dossier en ligne sur le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, notamment la page sur le minerai, sur les engrais : les usines chimiques et le dossier documentaire de la Cie royale asturienne des mines.


"Les Tuileries Briqueteries Françaises : Roumazières"

Extrait - durée : 1 min.
Années 1950.
Format d'origine 16 mm - noir et blanc - muet - 10 min.
© archives Trafic Image.

La fabrication des tuiles, au début des années 1950 à Roumazières (Charente) : de l'extraction de l'argile dans la carrière de Châteauplat jusqu'aux stocks présentés devant les ateliers de l'usine, sans oublier « l'ultramoderne presse à cinq pans ».

En savoir plus sur cette activité : découvrir le dossier en ligne sur le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, notamment la page sur la terre (les tuileries et les briqueteries), le dossier documentaire de la Tuilerie briqueterie française à Roumazières-Loubert (Charente).

 

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !