Les dossiers du patrimoine industriel : les minoteries

Les dossiers du patrimoine industriel :  les minoteries
Dossiers et illustrations
 
  • Mis à jour le 2 juin 2016
 

L'inventaire du patrimoine industriel mené dans les quatre départements de Charente, de Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et de la Vienne, a permis d'identifier 206 minoteries.

La quasi totalité des 206 minoteries étudiées sont des moulins à blé (à énergie hydraulique et artisanaux) transformés en établissements industriels, et sont ainsi pour la majorité implantées le long de cours d'eau pour utiliser l'énergie hydraulique. Leur répartition est régulière sur l'ensemble des quatre départements formant l'ancienne région Poitou-Charentes, avec un plus grand nombre (64) dans la Vienne.

D'autres activités de l'industrie meunière se sont par ailleurs développées : la fabrication de semoules à Ligugé ou au Gond-Pontouvre, la fabrication de pâtes alimentaires par Panzani à Parthenay, de biscuits à Beurlay, à Pons et à Saintes.


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.