Patrimoine industriel : tuileries et briqueteries en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

La tuilerie Perrusson de Fontafie, sur la commune de Genouillac, vue de la gare. Carte postale du début du 20e siècle. Collection particulière.
Évènements
 
 

La présence de nombreux gisements d'argile en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne a permis l'installation de fabriques de céramique, dont la spécialité est liée à la qualité de la terre utilisée : tuileries, briqueteries, poteries, faïenceries et porcelaineries.

Ce panorama vous invite à découvrir l'histoire de cette activité. Il est le fruit de l'étude des 80 usines de céramique, réalisée lors de l'inventaire du patrimoine industriel de la région, achevé en 2007, et des entretiens de salariés réalisés dans le cadre des Mémoires ouvrières, en 2016.
 


Et aujourd'hui ?

Il existe aujourd'hui encore quelques fabricants de tuiles et de briques dans les quatre départements de l'ancienne région Poitou-Charentes. Parmi eux, le site de Roumazières du groupe Terreal est l'un des plus grands producteurs français de tuiles en terre cuite.


Voir