Le patrimoine industriel

Le patrimoine industriel
 
  • Mis à jour le 7 décembre 2015
 

L'usine de chaudronnerie d'alambics Maresté à Châteaubernard (Charente) © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel / M. Deneyer, 1989.

Poitou-Charentes était, en 2007, la première région française à avoir achevé l'inventaire du patrimoine industriel sur l'ensemble de son territoire, au terme d'une enquête de vingt ans. Près de 1 000 usines ont ainsi été identifiées et étudiées. Pour faire connaître ce patrimoine porteur de mémoire et de sens social, la Région a organisé en 2007 une série de manifestations (colloque, dossier en ligne, exposition...), dont elle rend compte dans un ouvrage paru en septembre 2008.

Le dossier en ligne "Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes"

Accessible à tous, ce dossier illustre le phénomène de l’industrialisation régionale du 17e au 20e siècle, avec des synthèses thématiques, l'accès aux mille usine étudiées, des schémas, des cartes...

Voir le site, nouvelle fenêtre

L' inventaire des mémoires ouvrières

À l'issue de cet ensemble de manifestations, les élus régionaux ont décidé de restituer la dimension humaine à ce patrimoine en complétant l’étude des éléments matériels par un inventaire des mémoires ouvrières régionales.

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.