Odette Comandon, comique patoisante

Odette Comandon
Évènements
 
  • Mis à jour le 15 mars 2016
 

Dès son enfance, la future Jhavasse des Charentes émerveille les siens en s’exprimant avec justesse dans la langue du Cognaçais, où elle passe ses vacances.

Odette Comandon
Angoulême, 27 avril 1913 – Royan, 1996

Son premier écrit, Contes et récits de la cagouille, date de 1946. Dès 1947, elle séduit les amateurs de charentais avec sa rubrique dans Sud-Ouest, « Babluches et jhavasseries » (vannages et bavasseries). Contemporaine de Goulebenèze, elle a plus de succès que lui auprès des lecteurs et des spectateurs. Elle adapte ses monologues légers au public lors de chaque représentation.
Des années 1950 aux années 1970, elle écrit de façon continue (La Ganipote, 1953 ; Pire en torse, 1957 ; L’ouillette, 1962…). Peu de manifestations « saintongeaises » se tiennent alors sans elle, et les médias la réclament et la fêtent ; elle multiplie conférences, émissions radiophoniques, articles de presse, animation de galas et de foires…
Odette Comandon incarne la joie populaire de ces années-là.


 


Y aurait-il donc une « vraie » vie ou une « fausse » vie ? Et ce patois n’est-il pas la vie même ? Cette vie quotidienne dont le grand dossier nous est transmis de la sorte par les siècles qui nous ont précédés.

Odette Comandon

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !