Marie Baranger, une peintre fresquiste voyageuse

Marie Baranger réalise une fresque devant les élèves de l'école nationale des Beaux-Arts de Séoul (Corée), en 1959. Archives Marie Baranger.
Évènements
 
  • Mis à jour le 15 mars 2016
 

Marie Baranger a consacré sa vie à la peinture et à l’expression du sacré. La formation qu'elle acquiert, dès 1927, dans l'Atelier d'Art Sacré de Maurice Denis va orienter toute sa vie. Puis elle étudie la technique de la fresque « avec son vieux maître Paul Baudoin ».

Marie Baranger
Angoulême, 26 février 1902 – Poitiers, 14 juillet 2003

Son activité est impressionnante. Jusqu'en 1986, elle orne en France et dans le monde un grand nombre d'édifices, religieux ou civils : en Poitou-Charentes, les églises de Migné-Auxances (Vienne, 1933-1956), de Sainte-Thérèse de la Cueille (Poitiers, 1934-1935), de Chantecorps (Deux-Sèvres, 1941), de Blaslay (Vienne, 1943-1944), la mairie de Montreuil-Bonnin (Vienne, 1945), les locaux de l'association le Toit du Monde (Poitiers, 1982)...
Parallèlement à ces travaux, après avoir fondé en 1936 l'association « Art et Louange », elle parcourt l'Afrique, l'Asie et le Moyen-Orient. Elle rencontre des artisans, forgerons, ivoiriers... de « diverses contrées du monde, pour les inviter à créer des objets de culte », en utilisant leurs techniques et leurs symboles.
Élargissant encore son désir de partage avec autrui, elle publie en 1981 le Journal de mes voyages, où se lit son émerveillement au contact des arts, des cultures et des hommes.


 

C’était une joie pour moi de voir tous les enfants excités, battant des mains, les yeux brillants, montés sur les bancs pour mieux voir.

Marie Baranger
 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !