Publication "Saint-Palais-sur-Mer" (2015)

Saint-Palais-sur-Mer. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel / Y. Suire, 2015.
Publications
 
  • Mis à jour le 15 juin 2017
 

Saint-Palais-sur-Mer est une commune aux multiples facettes, paysagères et historiques. Son patrimoine témoigne de cette grande diversité : depuis les plages bordées de très nombreuses villas jusqu'à l'immensité forestière ; depuis les pointes et corniches rocheuses jusqu'à l'arrière-pays, autrefois agricole et devenu urbain.

Mené d'avril à octobre 2015, l'inventaire du patrimoine de Saint-Palais-sur-Mer a permis de mieux comprendre l'évolution de la commune, en particulier son développement comme station balnéaire, véritable creuset d'architecture, dans la seconde moitié du 19e siècle et la première moitié du 20e siècle.  

Feuilleter la publication

 

Télécharger

Télécharger la publication "Saint-Palais-sur-Mer" (pdf - novembre 2015 - 7,3 Mo)
Télécharger le texte seulement (pdf - novembre 2015 - 315 Ko)


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.