Publication "Royan, le front de mer" (2015)

Royan, le front de mer. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel / Y. Suire, 2014.
Publications
 
  • Mis à jour le 25 octobre 2018
 

Le front de mer de Royan est la vitrine de la ville sur l'embouchure de la Gironde, qui lui confère un aspect et une ambiance résolument maritimes. Ce front de mer s'étire d'une limite de commune à l'autre, et affiche, parfois avec orgueil, ses belles villas 1900 autant que ses immeubles de la Reconstruction des années 1950.

Mené de septembre 2014 à janvier 2015, l'inventaire du patrimoine du front de mer de Royan a porté en majorité sur de nombreuses villas, de différentes époques, représentatives de l'architecture de villégiature. L'étude a également mis en évidence plusieurs éléments du patrimoine majeurs du point de vue de l'histoire de la ville et de l'architecture.
 

Feuilleter la publication

Télécharger

Télécharger la publication "Royan, le front de mer" (pdf - février 2015 - 9 Mo)
Télécharger le texte seulement (pdf - févier 2015 - 321 Ko)

 


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.