Mosaïque : "L'estuaire de la Gironde vu du ciel"

Paysage de l'estuaire de la Gironde : Bonne-Anse. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / G. Beauvarlet, 2012.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 19 octobre 2015
 

Les paysages de la rive droite de l'estuaire de la Gironde offrent une grande variété de formes et de couleurs. En perpétuelle évolution, ils n'ont cessé de se transformer au cours des siècles passés, de manière naturelle ou par la main de l'homme. Le regard porté sur eux depuis les airs donne une autre dimension aux observations faites au sol.

Voici une mosaïque d'images pour découvrir la richesse et la diversité de ces paysages : océan de vignes, marais côtiers et intérieurs, ligne de falaises, paysage urbain et forêts.

Ces photographies aériennes ont été réalisées en 2012, à l'occasion du reportage consacré au patrimoine régional pour l'émission Des racines et des ailes. Ce reportage a été diffusé le 24 avril 2013, sur France 3.

Mosaïque d'images L'estuaire de la Gironde vu du ciel


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.