Talmont-sur-Gironde : une nouvelle destination dans Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine

L'église de Talmont. © Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire général du patrimoine culturel / Y. Suire, 2013.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 12 avril 2021
 

L’outil numérique de découverte du patrimoine Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine poursuit son développement malgré la crise sanitaire, pour offrir aux Néo-Aquitains une forme de visite guidée du territoire adaptée au contexte. Ainsi, un nouveau parcours numérique voit le jour en cette mi-avril à Talmont-sur-Gironde, le fameux petit bourg médiéval surnommé « la perle de l’estuaire » juché sur une falaise au-dessus de la Gironde, à quelques kilomètres de Royan. L’occasion de découvrir son histoire en visite virtuelle, avant de pouvoir se rendre sur place.

 

Les données de l’inventaire du patrimoine valorisées dans un outil numérique grand public

Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine est un outil de médiation patrimoniale numérique créé par le service Patrimoine et Inventaire de la Région. Il se décline sous la forme d’une application mobile de visite guidée, une chaîne Youtube et un site internet, qui proposent des séquences documentaires vidéo en format court pour découvrir et comprendre le patrimoine en quelques minutes, sur place ou depuis chez soi. Il comprend à ce jour 20 destinations sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Entre 2010 et 2013, le chercheur Yannis Suire du service Patrimoine et Inventaire de la Région a étudié le bâti, l’histoire et le paysage des communes situées sur la rive droite de la Gironde, dans le cadre d’une opération plus large menée sur l’ensemble de l’estuaire. Talmont-sur-Gironde est l'une des communes étudiées par cet inventaire. Les résultats très fournis de cette étude ont été publiés sous la forme de notices et dossiers numériques en ligne.

Début 2020, l’Office de tourisme intercommunal Destination Royan Atlantique a sollicité la Région pour mettre en valeur le patrimoine culturel de son territoire dans l’application mobile Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine. La décision a donc été prise d’adapter les contenus scientifiques de l’étude d’inventaire en un parcours de visite numérique destiné au grand public, en se concentrant sur le bourg de Talmont pour offrir un itinéraire à pied accessible à tous.

 

Des sujets locaux riches et variés, de l’église romane au paysage, en passant par les pratiques de pêche

Les évolutions du paysage de l’estuaire autour de Talmont sont expliquées à travers deux magnifiques séquences, illustrées de vues aériennes survolant la Gironde et sa rive droite, entre baies et marais, ainsi que des cartes montrant le comblement des anses. Pour retracer les étapes de transformation de l’église romane Sainte-Radegonde, les images tournées avec un drone sont complétées par une modélisation en 3D animée de l’édifice. Un autre sujet s’intéresse plus particulièrement à ses décors sculptés.

D’autres sujets plus insolites sont abordés, comme les curiosités de la pêche dans l’estuaire, de l’esturgeon qui a fait la renommée de la Commune de Saint-Seurin-d’Uzet grâce au caviar, jusqu’au maigre, un poisson grogneur qui se pêche « à l’oreille ». Les fameux carrelets, ces cabanes de pêche sur pilotis qui bordent les falaises autour de la Gironde, sont également traités sous la forme d’une interview démonstration.

L’histoire antique du territoire est aussi abordée à travers une séquence qui présente le site du Fâ, vestige d’une importante cité portuaire gallo-romaine sur la commune de Barzan, au-delà du promontoire du Caillaud. Ce sont en tout 17 étapes comme celles-ci qui jalonneront le parcours, pour se cultiver en toute simplicité tout en prenant du bon temps, en profitant du grand air et des magnifiques paysages.

 

Un support de découverte et de visite adapté aux précautions sanitaires

En période de confinement et de restriction des déplacements, la chaîne Youtube et le site internet offrent un peu d’évasion pour découvrir et comprendre le territoire et son riche patrimoine en vidéo, depuis chez soi.

Quant à l’application mobile, elle permet de suivre une visite guidée totalement autonome en extérieur, seul ou en petit groupe familial, respectant ainsi les mesures de distanciation sociale. Elle se télécharge gratuitement sur tous les appareils mobiles fonctionnant sous Android et IOS et elle est disponible en version française ou anglaise. Elle guide l’utilisateur sur le terrain tout au long de sa visite et lui indique sa position grâce à un repérage GPS. Outre les vidéos, elle inclut aussi des audios ainsi que de petits quizz ludiques et instructifs.

 

Voir

 

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Les Journées du patrimoine à Taillebourg les 18 et 19 septembre 2021

    Le samedi 18 et le dimanche 19 septembre, de nombreuses animations vous permettront de découvrir l’histoire et le patrimoine de la cité de Taillebourg, petit port fluvial en bordure de la Charente.

  • Les actus du LIMOUSIN

    Evaux-les-Bains, site phare des Journées européennes du patrimoine 2021

    Evaux-les-Bains, station thermale creusoise, sera mise à l’honneur lors des Journées du patrimoine avec tout un programme d’animations.

  • Actualités

    Visites du bourg de Persac le samedi 18 et le dimanche 19 septembre

    Lors des Journées européennes du patrimoine, des visites du bourg de Persac vous sont proposées, pour découvrir le patrimoine de cette commune en bordure de la Vienne.

  • Actualités

    Les Journées du patrimoine au Jardin de Gabriel les 18 et 19 septembre 2021

    Lors des Journées européennes du patrimoine, le samedi 18 et le dimanche 19 septembre, de nombreuses animations vous sont proposées au Jardin de Gabriel.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.