Publication "Le domaine de la Vergne à Alloue" (2009)

Le logis de la Vergne à Alloue. © Région Poitou-Charentes – Communauté de communes du Confolentais / R. Jean, 2006.
Publications
 
  • Mis à jour le 2 septembre 2015
 

Le domaine de la Vergne à Alloue en Charente est d'origine médiévale. Il abrite, depuis 1999, la Maison du Comédien Maria Casarès, en l'honneur de la comédienne qui en fut propriétaire pendant plus de trente ans.

 

 

Feuilleter la publication

 

Bibliographie

  • Casarès, Maria. Résidente privilégiée. Fayard, 1980.
  • Châteaux, manoirs et logis. La Charente. Association Promotion Patrimoine (Niort) ; dir. de recherches Pierre Dubourg-Noves, dir. de collection Philippe Floris, Pascal Talon. - Niort (Chauray) : Patrimoines et médias, 1993, p. 70. 
  • Gaillard Jean-Paul. dir. Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, librairie Bruno Sépulchre, 1993, p. 42. 
  • Le site Internet de la Maison du Comédien Maria Casarès : www.lamaisonducomedien.fr

Auteur : Yann Ourry
 

Télécharger

La publication "Le domaine de la Vergne à Alloue" (pdf - juin 2009 - 2,2 Mo)


Voir

Localiser

Le texte de l'article

Le logis de la Vergne : un domaine d'origine médiévale...

Le logis de la Vergne est un ensemble fortifié, dont les bâtiments étaient autrefois disposés autour de deux cours. La première cour, à l'est, était encadrée par les bâtiments "nobles" et était entourée de douves alimentées par la Charente, à proximité immédiate. La seconde, bordée par la Charente au nord, était entourée de communs. Les parties les plus anciennes, notamment la tour isolée, pourraient dater du 15e siècle. Des remaniements successifs aux 17e, 19e et 20e siècles donnent à l'ensemble sa physionomie actuelle. Ainsi, les dépendances situées à l'ouest et au sud ont été remaniées au 19e siècle, comme en témoigne la date 1843 portée sur le passage couvert.
Le domaine de la Vergne est protégé au titre des Monuments Historiques depuis 2002. Des travaux ont été engagés dans les communs à partir de 2005.

… représentatif des domaines confolentais

Plusieurs logis du Confolentais présentent une organisation semblable à celle du logis de La Vergne, dont deux autres sur la commune d'Alloue.

La Maison du Comédien Maria Casarès

En 1961, la comédienne Maria Casarès achète le domaine de la Vergne. Elle y rédige son autobiographie "Résidente privilégiée". Maria Casarès meurt le 22 novembre 1996 à Alloue. Elle est alors enterrée dans le cimetière de la commune, avec son mari, André Schlesser. Selon ses vœux, le domaine de la Vergne est légué à la commune d'Alloue.

Maria Casarès est née en 1922 à La Corogne en Espagne. Fille de ministre, elle doit quitter l’Espagne en 1936 lorsque éclate l’insurrection militaire. Maria Casarès trouve refuge à Paris.
Elle y apprend le théâtre et rencontre le succès dès son premier rôle, en 1942, dans "Deirdre des douleurs". Elle réalise ensuite de grandes compositions au cinéma, dès les premières années de sa carrière, dans "Les enfants du Paradis", "Les dames du Bois de Boulogne", "Orphée"...  
À partir des années 1950, elle se consacre davantage au théâtre. Elle y interprète les plus grands rôles, "Lady Macbeth", "Phèdre", "Médée"... Elle est souvent présentée comme "la plus grande tragédienne de la seconde moitié du 20e siècle".

Le domaine de la Vergne abrite depuis 1999 la Maison du Comédien Maria Casarès, lieu consacré à l’Art du Comédien sous toutes ses formes : résidences de travail et de création, stages, animations, lectures, Rencontres d’été… Ce lieu d'échanges entre auteurs, acteurs et metteurs en scène du théâtre est, depuis le 15 octobre 2008, un Centre culturel de Rencontre européen.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...