Le canton de Saint-Julien-l'Ars

Paysage à Liniers. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / M. Deneyer, 2001.

Situé à l'est de l'agglomération de Poitiers, le canton de Saint-Julien-l'Ars est constitué de onze communes, dont dix composent aujourd'hui la Communauté de Communes de Vienne et Moulière, et une (Jardres) dépend de la Communauté de Communes du Pays Chauvinois.

Lire la suite...

Découvertes

Album-photos : le canton de Saint-Julien-l'Ars

Situé à l'est de Poitiers, le canton de Saint-Julien-l'Ars présente un patrimoine varié :  maisons et fermes en pierre calcaire, églises, maisons de maître ou hôtels particuliers, et châteaux, dont le plus remarquable est celui de Touffou d'origine romane.

Lire la suite...

Publications

Ouvrage "Le château de Touffou. Vienne" (2002)

Touffou est l’un des plus importants châteaux du département de la Vienne. Surplombant la rivière Vienne, il se compose d’un donjon roman et d’un logis de la Renaissance, cantonnés de tours circulaires.

Lire la suite...

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Diaporama de la conférence du 16 septembre 2021 à Saint-Jean-de-Liversay

    Découvrez en ligne le diaporama de la conférence présentant les résultats de l'inventaire du patrimoine de la commune.

  • Découvertes

    Le Jardin de Gabriel s'ouvre aux scolaires

    Le Jardin de Gabriel a récemment accueilli deux classes des écoles voisines de Saint-Hilaire-de-Villefranche et Brizambourg. Une quarantaine d’élèves de CM1-CM2 ont pu découvrir l’univers insolite et poétique créé par Gabriel Albert.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.