Publication "Découverte... des finesses de Croutelle" (2008)

Publications
 
 

Du 15e au 17e siècle, les ateliers de tourneurs de Croutelle produisaient divers objets en bois provenant des forêts alentours, particulièrement en buis, ou parfois en ivoire.

Il s’agissaient de boîtes, étuis, tabatières et bouteilles à poudre de formes diverses ; mais aussi de quilles, chandeliers, quenouilles et fuseaux ; ou encore d’instruments de musique tels que flûtes, sifflets, flageoles, cornets à bouquin hautbois et cornemuses. Les objets tournés ou sculptés étaient travaillés avec une très grande délicatesse, d'où l'appellation "finesses de Croutelle". Leur décor était parfois rehaussé de peinture ou de dorure.

Télécharger l'article complet sur les "finesses de Croutelle" (pdf - décembre 2008 - 701 Ko)