Publication "Des réseaux structurants pour l'agglomération de La Rochelle" (2009)

Vue aérienne du port de la Pallice et de la ville de La Rochelle, en 1985.© Région Poitou-Charentes, © Région Poitou-Charentes, inventaire général du patrimoine culturel / Fonds Henrard.
Publications
 
  • Mis à jour le 25 mai 2012
 

Que l’on considère les routes, les voies ferrées, les voies navigables, les ports ou bien les systèmes d’alimentation en eau, les réseaux sont des clefs du développement de La Rochelle et de son agglomération. Ils structurent le territoire et sont à l’origine de la constitution d’ensembles architecturaux et urbains. 

Trois exemples issus de l’inventaire du patrimoine de l’agglomération illustrent leur importance : la création du port de La Pallice et sa mise en relation avec le centre ancien, la construction du canal de Marans, ainsi que les réseaux d’alimentation en eau.

Des réseaux structurants pour l'agglomération de La Rochelle (article complet - pdf - 2008 - 6,8 Mo)

Le canal de Marans à La Rochelle

Imaginé depuis le XVIIIe siècle, le canal destiné à relier Niort à La Rochelle fut l’un des grands chantiers régionaux du XIXe siècle. Sa très lente exécution – sur 80 ans – dans une période d’innovation industrielle le rendit inadapté avant même son achèvement, supplanté par le chemin de fer. Axe structurant du paysage, le canal est toutefois un élément aujourd’hui reconnu du patrimoine local.

Le canal de Marans à La Rochelle (pdf - 2008 - 1,5 Mo)

L'alimentation en eau

Par sa situation en bord de mer et à proximité de marais, La Rochelle se trouvait confrontée à de réelles difficultés pour s’alimenter en eau potable ; l’eau fournie par les puits était saumâtre, du fait des infiltrations d’eau de mer.

L'alimentation en eau (pdf - 2008 - 2 Mo)

Le port de la Pallice, à l'origine des réseaux de l'ouest rochelais

La création du port de la Pallice, entre 1880 et 1890, constitue un élément moteur du développement des réseaux de l’ouest rochelais. D’importants travaux furent en effet réalisés pour mettre ce nouvel établissement en relation avec le centre de La Rochelle : de nouvelles voies, une liaison ferroviaire et une ligne de tramway. Ces aménagements ont eux-mêmes initié et structuré le développement de nouveaux faubourgs : la Genette, Saint-Maurice, Fétilly…

Le port de la Pallice, à l'origine des réseaux de l'ouest rochelais (pdf - 2008 - 3,4 Mo)

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Les tableaux de René Kunz à Gouex

    L’inventaire du patrimoine de Gouex a permis la redécouverte de quatre tableaux, présentant des scènes de la vie de la commune, réalisés dans les années 1950 par René Kunz, militant communiste et peintre.

  • Actualités

    L'inventaire du patrimoine de Lencloître

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le service Pays d’Art et d’Histoire de l'Agglomération de Grand Châtellerault conduit l'inventaire du patrimoine de Lencloître.

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.

  • Actualités

    Saint-Savin

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Gartempe se poursuit. Depuis mars 2019, la commune de Saint-Savin est étudiée par Véronique Dujardin, chargée d'étude du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine.