André Plessis, un Poitevin photographie la Grande Guerre

André Plessis sur le front, en 1916. © Région Poitou-Charentes, inventaire du patrimoine culturel / fonds Hélène Plessis-Vieillard - André Plessis.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 19 octobre 2018
 

Lors de la Première Guerre mondiale, de nombreux jeunes hommes poitevins de 20 à 35 ans sont envoyés sur les champs de bataille. Parmi eux, André Plessis immortalise, par la photographie, des scènes de la vie quotidienne au front.

Né en 1889 dans l'Indre, André Plessis est représentant de commerce à Poitiers quand la guerre éclate. Il a 25 ans lorsqu'il est mobilisé, le 3 août 1914. Incorporé au 3e Régiment d'artillerie à pied, il est ensuite transféré dans différents régiments au fil de la guerre.
Pendant les longs moments d'attente qui alternent avec les assauts, et comme le font d'autres soldats, il photographie ou se fait photographier au milieu des ruines des villes bombardées comme Arras, ou en train de manger, de se faire raser ou au repos avec ses camarades de tranchées. Ces photographies de la vie quotidienne au front, complétées par des lettres de poilus, constituent des sources précieuses pour les historiens d'aujourd'hui.
André Plessis est démobilisé le 2 août 1919 et décoré de la Croix de guerre, étoile de bronze, pour ses faits d'armes, "pour son sang froid et sa vaillance".

Les photographies de cet album sont issues du fonds Hélène Plessis-Vieillard, sœur d'André Plessis. Cette photographe poitevine (1892-1987) a légué à l'inventaire général, un an avant sa mort, plus de mille négatifs dont 741 plaques de verre. Parmi ces dernières, une quarantaine avaient été réalisées par son frère André.

Auteur : Laëtitia Pichard


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Le Jardin de Gabriel à l’honneur au Festival « Promenons-nous dans les docs »

    Un documentaire sonore de Marc Tournier, consacré au Jardin de Gabriel et intitulé "Un tiroir de sourires", sera diffusé le samedi 21 mai à Dirac (16).

  • Actualités

    Conférence "Le patrimoine de l'après-phylloxéra en Aunis" le 20 mai à Saint-Jean-de-Liversay

    Cette conférence de Pascale Moisdon intervient à l'occasion de la réaffectation de la laiterie de Saint-Jean-de-Liversay.

  • Actualités

    Visites et spectacle de contes au Jardin de Gabriel les 4 et 5 juin 2022

    À l'occasion des Rendez-vous aux Jardins, la Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime...

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    L'arsenal de Rochefort

    En 1666, l’implantation d’un arsenal à Rochefort, pour construire et armer la flotte royale, est une prouesse par l’ampleur du projet et la rapidité de son exécution, malgré les multiples contraintes. Une découverte en vidéo !