Le Poilu mourant en défendant le drapeau

Monument aux morts de Champniers, détail du Poilu. © Grégory Brandel pour le Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 16 novembre 2020
 


Le monument aux morts de Champniers (Charente)

Après la Première Guerre mondiale, deux communes du territoire actuel de GrandAngoulême - Champniers et Magnac-sur-Touvre - choisissent la même statue en pierre « silicatée » pour orner leur monument aux morts : « le Poilu mourant en défendant le drapeau », proposé sur le catalogue des Marbreries générales de Paris. Ces deux monuments ont connu des destinées très différentes depuis leur érection voici un siècle.

La commune de Champniers comptait 2626 habitants en 1911. Disposant d’un budget de 10 725 francs, dont une souscription de 3 225 francs, la commune choisit d’ériger un monument relativement complexe - « une œuvre d’art digne de nos héros » comme la présentait le maire - pour honorer ses 87 soldats morts pour la France. La statue du Poilu, élevée sur un socle rectangulaire, prend place au-devant d’une haute pyramide formant le fond de la scène. Elle constitue le seul élément sculpté du monument, focalisant ainsi toute l’attention. Son iconographie funéraire et patriotique est renforcée par l’inscription figurant sur le socle : « À la mémoire glorieuse des enfants de Champniers morts pour la France ».

Alors que la pyramide est érigée depuis un an, la statue, commandée début 1922, connaît un retard de livraison justifiant la délégation d’une commission de trois membres auprès des Marbreries générales. Le monument complet fut finalement inauguré le 28 mai 1922 sur la place de l’Église - lieu central du village sur laquelle se trouve également la mairie - où il est encore.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications

    Publication "Grand Châtellerault : Chenevelles"

    La publication sur le patrimoine de la commune de Chenevelles vient d'être mise en ligne. Découvrez l'histoire, les paysages et le patrimoine de cette commune de la Communauté d'Agglomération Grand Châtellerault.

  • Statuaire publique

    Claude Grange : un soldat de la Grande Guerre, sculpteur de portraits de Poilus et d'artistes

    Claude Grange est l'auteur de nombreux portraits sculptés de soldats, dont deux ont été découverts à Poitiers et à Châtellerault.

  • Découvertes

    Une oeuvre inédite du peintre Henry Bellery-Desfontaines redécouverte à Availles-Limouzine

    La découverte de ce portrait est l’occasion de revenir sur le parcours du docteur Adrien Veillon et de son ami, le peintre Henry Bellery-Desfontaines.

  • Évènements

    L'hôtel de la préfecture de la Vienne à Poitiers

    La construction de l’hôtel de préfecture de Poitiers s’inscrit dans un projet global d’aménagement du centre-ville, en lien avec l’arrivée du chemin de fer et le projet d’édification de l’hôtel de ville.

  • Actualités

    Journées de recherche-action sur la Convention de Faro : définir le patrimoine ensemble

    La Région Nouvelle-Aquitaine et la Ville de Bordeaux ont accueilli cet évènement les 27 et 28 septembre à Bordeaux.

  • Publications

    Publication "Focus Dangé-Saint-Romain"

    La publication sur le patrimoine de la commune de Dangé-Saint-Romain vient d'être mise en ligne. Découvrez l'histoire, les paysages et le patrimoine de cette commune de la Communauté d'Agglomération Grand Châtellerault.

  • Actualités

    Le Vanneau-Irleau

    L'inventaire d'une nouvelle commune débute actuellement dans le cadre de l'opération d'inventaire de la vallée de la Sèvre Niortaise. La commune du Vanneau-Irleau, dans les Deux-Sèvres, est étudiée à partir de septembre 2022.