Le Poilu mourant en défendant le drapeau

Monument aux morts de Champniers, détail du Poilu. © Grégory Brandel pour le Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 16 novembre 2020
 


Le monument aux morts de Champniers (Charente)

Après la Première Guerre mondiale, deux communes du territoire actuel de GrandAngoulême - Champniers et Magnac-sur-Touvre - choisissent la même statue en pierre « silicatée » pour orner leur monument aux morts : « le Poilu mourant en défendant le drapeau », proposé sur le catalogue des Marbreries générales de Paris. Ces deux monuments ont connu des destinées très différentes depuis leur érection voici un siècle.

La commune de Champniers comptait 2626 habitants en 1911. Disposant d’un budget de 10 725 francs, dont une souscription de 3 225 francs, la commune choisit d’ériger un monument relativement complexe - « une œuvre d’art digne de nos héros » comme la présentait le maire - pour honorer ses 87 soldats morts pour la France. La statue du Poilu, élevée sur un socle rectangulaire, prend place au-devant d’une haute pyramide formant le fond de la scène. Elle constitue le seul élément sculpté du monument, focalisant ainsi toute l’attention. Son iconographie funéraire et patriotique est renforcée par l’inscription figurant sur le socle : « À la mémoire glorieuse des enfants de Champniers morts pour la France ».

Alors que la pyramide est érigée depuis un an, la statue, commandée début 1922, connaît un retard de livraison justifiant la délégation d’une commission de trois membres auprès des Marbreries générales. Le monument complet fut finalement inauguré le 28 mai 1922 sur la place de l’Église - lieu central du village sur laquelle se trouve également la mairie - où il est encore.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Actualités

    Gouex

    L’inventaire de la commune de Gouex est achevé. Il a permis de constituer 218 dossiers dont 189 concernent des œuvres d’architecture et 29 des objets mobiliers.

  • Découvertes

    Talmont-sur-Gironde : une nouvelle destination dans Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine

    Un nouveau parcours Vidéoguide voit le jour à Talmont-sur-Gironde, petit bourg médiéval surnommé « la perle de l’estuaire de la Gironde ».

  • Découvertes

    Taillebourg, un port, des ponts et une chaussée insubmersible

    Les quais de Taillebourg ont connu autrefois l’intense fréquentation de mariniers, charpentiers, armateurs et commerçants. Le port de Taillebourg a favorisé le développement de la cité, au bas du château qui contrôlait le passage du pont et la navigation sur le fleuve.

  • Actualités

    La Ronde

    La commune de La Ronde, en Charente-Maritime, est étudiée à partir de mars 2021 dans le cadre de l’inventaire du patrimoine de la vallée de la Sèvre Niortaise.

  • Statuaire publique

    Le portrait du général Lucas à Niort : une œuvre inédite du sculpteur Ernest Guilbert

    C’est au détour d’une allée du cimetière Cadet de Niort que se dresse un monument funéraire qui porte le médaillon du général Lucas...

  • Actualités

    Scorbé-Clairvaux

    L’opération d’inventaire de la commune de Scorbé-Clairvaux a été menée par Clarisse Lorieux, d’août 2020 à février 2021. Découvrez l'album-photos et les dossiers en ligne sur le patrimoine de la commune.