Les monuments aux morts de l'Angoumois

Détail du monument aux morts d'Angoulême. (c) Région Nouvelle-Aquitaine, inventaire du patrimoine culturel / Gillles Beauvarlet.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 15 juillet 2020
 

Le service Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême a conduit un important travail de recherche et de médiation sur les monuments aux morts des 38 communes de son territoire. Les premiers dossiers d’inventaire réalisés dans le cadre de cette étude sont en ligne et deux expositions sont empruntables gratuitement pour découvrir ces monuments, témoins de notre histoire.

Un travail de recherche

Depuis bientôt 100 ans, les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale marquent le paysage des communes. Situés sur la place publique, face à la mairie, l’école ou l’église, dans ou à proximité du cimetière, ces monuments sont vus de tous, mais ils sont rarement étudiés.

Le service Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême a réalisé une étude des monuments aux morts des 38 communes de l’agglomération érigés à la suite de la guerre de 1914-1918, en lien avec le service de Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Alors que les commémorations autour du centenaire de la Grande Guerre se terminent, la connaissance de l’histoire de chaque monument permettra de sensibiliser les habitants à sa protection, à sa restauration en vue de sa conservation. Tous ces monuments demeurent des symboles forts et des témoins de notre mémoire collective.

Voir

Les dossiers des monuments aux morts de l’Angoumois

Deux expositions

En s’appuyant sur ce travail de recherche, le service Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême a élaboré différents outils de médiation, dont deux expositions destinées au grand public.

La première exposition, constituée de 10 kakemonos (roll-up), est intitulée « 38 communes : le deuil et la mémoire, les monuments aux morts de la Grande Guerre en Angoumois ». Elle dévoile les principales connaissances acquises sur ces monuments : les différentes typologies (civiques, patriotiques, pacifistes…), les emplacements et les formes choisis, les symboles qui y sont attachés, les monuments remarquables ou atypiques. Un catalogue gratuit d’une trentaine de pages, reprenant textes et images de l’exposition, a été produit et sera remis au public qui viendra visiter l’exposition.

La seconde exposition dévoile 42 clichés photographiques de Grégory Brandel, photographe professionnel, qui porte un regard sensible et artistique sur ces œuvres mémorielles. De format 30 cm X 40 cm, les photographies sont présentées dans des cadres comportant un cartel explicatif.

Des visites et des conférences sont également proposées par le service Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême pour accompagner ces expositions.

Où voir l’exposition ?

  • à la médiathèque de Mouthiers sur Boëme du 12 au 30 octobre
  • au centre socio-culturel de La Couronne du 2 au 11 novembre
  • à la médiathèque de Champniers du 12 novembre au 2 décembre
  • à la médiathèque de Ruelle-sur-Touvre du 22 février au 20 mars 2021

Informations pratiques :

  • L’ensemble des éléments formant les expositions sont disponibles gratuitement sur réservation auprès du service Pays d’art et d’histoire de GrandAngoulême.
  • Retrait et retour à la charge de l’emprunteur au 32 bis rempart de l’Est 16000 Angoulême

Contacts :

  • Laetitia Copin-Merlet, animatrice de l’architecture et du patrimoine : 05 86 07 20 49 / 06 17 59 57 32 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Marie Faure-Lecocq, médiatrice de l’architecture et du patrimoine : 05 86 07 20 46 / 06 50 24 20 51 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Télécharger

Le dossier de présentation des expositions
Le catalogue des expositions

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !