La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole supérieure d'art et de design TALM-Tours

L’étudiante Marion Benda et la statue de danseuse. (c) Marion Benda.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 8 juillet 2022
 

La restauration de la statue

Après les analyses, le travail de restauration a débuté avec le nettoyage de la surface de la sculpture, au scalpel et au bâtonnet, et le démontage des parties mobiles (bras gauche et fragments du tutu. Le traitement des parties métalliques atteintes par la corrosion a été effectué avec un stylo de fibre de verre. La protection cathodique par anodes sacrificielles n'a pas été retenue car cette technique n'est pas à ce jour adaptée par la statuaire en ciment. Cette solution reste cependant très intéressante et pourra probablement être utilisée dans les prochaines années.

La restauration du tutu, morcelé en une vingtaine de fragments, a été particulièrement délicate. Marion Benda a reconstitué le tutu, comme un puzzle, puis elle a collé les différents fragments et a colmaté les fissures et les quelques parties manquantes avec du mortier de ciment. Le remontage de la tête et des bras de la statue ont été effectués grâce à des forages qui ont permis de placer des goujons et à l'application d'une colle sur les surfaces de contact. Les fissures ont été comblées au mortier.

De nombreuses parties de la statue étaient manquantes : cou, partie de la chevelure, bretelle, rose, perles. Marion Benda a recréé ces éléments en ciment, identiques à l'origine grâce aux photographies anciennes. Des moulages ont pu être effectués pour la rose et les perles du collier. La dernière étape, la plus longue en temps, a consisté à réintégrer la polychromie en mélangeant des pigments avec un liant bâtard de chaux hydraulique et de ciment blanc.

Marion Benda a soutenu son mémoire de master le 23 juin 2022 à Tours, obtenant les félicitations du jury pour ce travail inédit sur une statue en ciment armé. Cette restauration soignée a permis non seulement de remettre en état une oeuvre qui souffrait de nombreuses pathologies, mais aussi d'expérimenter un protocole qui pourra être appliqué sur les autres statues dégradées du jardin. L'observation de l'état sanitaire de cette statue dans les prochaines années permettra également de faire évoluer ces traitements si des dégradations prématurées sont constatées.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Le Jardin de Gabriel en fête le mardi 26 juillet 2022

    Le mardi 26 juillet, des animations exceptionnelles (visites, randonnée, ateliers pour enfants, escape garden, balade contée, spectacle, food truck) vous seront proposées au Jardin de Gabriel. Une visite à ne pas manquer !

  • Statuaire publique

    Le portrait de Samuel Périvier à Angles-sur-l'Anglin : une oeuvre inédite d'un général-sculpteur, devenu député, Eugène Riu

    Ce sculpteur au parcours étonnant a pu être identifié grâce à l'opération d'inventaire de la statuaire publique.

  • Actualités

    Availles-Limouzine

    L'inventaire du patrimoine des communes de la vallée de la Vienne se poursuit, à partir de juin 2022, par l’étude de la commune d'Availles-Limouzine.

  • Actualités

    Eté 2022 : fermeture du centre de documentation de Poitiers

    Le centre de documentation du service Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers, sera fermé du 14 juillet au 10 août 2022.

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    Après 18 mois de travaux, la statue a fait son retour au Jardin de Gabriel le mardi 5 juillet à 14h, en présence de la restauratrice, Marion Benda.

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.