"Le jardin de Gabriel, un rêve de ciment" dans le n° 100 du Festin

Gabriel Albert, vers 1985.
Évènements
 
  • Mis à jour le 14 décembre 2016
 

Pour son 100e numéro sur le thème "voyages en Utopie", la revue le festin met à l'honneur le Jardin de Gabriel à Nantillé (Charente-Maritime) et son créateur, Gabriel Albert. Cet inclassable sculpteur-modeleur et jardinier-paysagiste a, pendant 20 ans, réalisé les 400 sculptures qui peuplent ce jardin-oeuvre, monument historique depuis 2011 et propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine.


Revue le festin, découvrir et commander le numéro 100, nouvelle fenêtreArticle de Fabrice Bonnifait, conservateur à l'inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine et chef du Service du Patrimoine, site de Poitiers.

Voir et commander le numéro 100 de la revue le festin

Pour moi, mon idée, ce que j'ai fait là, c'est à tout le monde... Parce qu'on peut pas l'avoir rien qu'à soi... On peut pas l'emporter, alors, c'est à tout le monde, voilà.
Gabriel Albert (1904-2000)

Un jardin, "oeuvre-vie"

Repéré en 1978 dans l'ouvrage Les Inspirés du bord des routes, de Jacques Lacarrière et Jacques Verroust, le Jardin de Gabriel fait partie de ses œuvres singulières, "classées" art brut ou art naïf ou créations "d'habitants-paysagistes". Plus de 200 créations de ce type sont recensées en France, comme le très célèbre Palais idéal de Ferdinand Cheval à Hauterives (Drôme), le village sculpté de Masgot (Creuse) ou les éléments du Musée artistique de Franck Barret conservés  à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde).


Un inventaire du patrimoine inédit, de 2009 à 2010...

Afin de faire connaître au public ce jardin exceptionnel, la Région (alors Poitou-Charentes) a mené, en 2009 et 2010, une opération inédite d'inventaire du patrimoine culturel (il s'agit de la première enquête d'inventaire consacrée à ce type d'œuvre en France). Cette étude a porté sur les sculptures en place, ainsi que sur celles disparues, sur la maison, l'atelier et le moulin à vent qui se trouve aussi dans le jardin.  

...qui a donné lieu à 400 dossiers documentaires en ligne...

Chaque sculpture a été étudiée et fait l'objet d'un dossier documentaire. Près de 400 dossiers ont ainsi été établis, illustrés par plus de 3 000 photographies, tous accessibles en ligne.

Voir tous les dossiers et illustrations en ligne, nouvelle fenêtre

... et un ouvrage primé

La publication "Le Jardin de Gabriel, l'univers poétique d'un créateur saintongeais" est parue en mars 2011 dans la collection Images du patrimoine. Le livre a reçu le Prix des Mouettes 2011, dans la catégorie "Ouvrage à caractère historique ou documentaire".

Un jardin monument historique...

Le jardin est protégé au titre des monuments historiques : la totalité des parties bâties et non bâties, ainsi que la composition statuaire formant le jardin, ont été inscrites par arrêté du 10 mai 2011.

... et propriété de la Région

Le jardin est devenu propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine depuis 2014. Un diagnostic des sculptures est en cours, mené par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles, ministère de la Culture et de la communication).


Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Conférence "L'inventaire du patrimoine de Nalliers" le 26 juillet 2018

    La Région Nouvelle-Aquitaine et la commune de Nalliers vous invitent à une conférence jeudi 26 juillet à 18h30, pour découvrir le patrimoine de Nalliers, étudié...

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...