Visites du Jardin de Gabriel, dimanche 16 septembre 2018

Le Jardin de Gabriel à Nantillé. Région Novuelle-Aquitaine, Réel Factory, 2017.
Évènements
 
  • Mis à jour le 17 juillet 2018
 

Journées européennes du patrimoine, la Région Nouvelle-Aquitaine vous ouvre des portes : venez découvrir un jardin extraordinaire à Nantillé, en Charente-Maritime. Un jardin de 400 statues et bustes  réalisés pendant 20 ans par Gabriel Albert, menuisier-ébéniste à la retraite. Une visite exceptionnelle à ne pas manquer !

Une ouverture exceptionnelle...

  • Dimanche 16 septembre
  • Visite guidée à 14h, 15h30 et 17h - Durée : 1h15.
  • La visite guidée permettra de découvrir le parcours hors du commun de Gabriel Albert, de dévoiler ses techniques de fabrication et ses sources d’inspiration, de visiter sa maison et son atelier et de présenter de nombreuses oeuvres conservées dans le jardin, ainsi que les travaux de restauration en cours.
  • RenseignementsCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

...pour un jardin exceptionnel

En 1969, Gabriel Albert, menuisier-ébéniste à la retraite, décide de réaliser son rêve : modeler des statues de taille humaine, en ciment, et les offrir au regard de tous, dans le jardin qui entoure sa petite maison de Nantillé. Pendant 20 ans, sans relâche, il crée cet univers poétique, faisant preuve d’inventivité et d’un goût prononcé pour la mise en scène. Au total, il réalise 420 statues et bustes, représentant des personnages historiques, politiques, religieux, de spectacle... ou d'œuvres célèbres (tableaux, contes), ainsi que des femmes, hommes et enfants anonymes : paysans, marins, ouvriers, soldats, danseuses. Le Jardin de Gabriel ne cesse d’étonner et suscite la curiosité des passants et des spécialistes de l’art brut.

Un monument historique...

Après l'étude d'inventaire menée par la Région en 2009-2010, puis la publication "Le Jardin de Gabriel, l'univers poétique d'un créateur saintongeais", le jardin, la maison et 388 statues et bustes ont été inscrits au titre des monuments historiques en 2011. Le Jardin de Gabriel est un des rares sites créés par des artistes autodidactes et protégés au titre des monuments historiques. Il côtoie désormais le Palais idéal du Facteur Cheval ou la Maison Picassiette.

... propriété de la Région, en cours de restauration et de valorisation

Sensible au devenir de cette oeuvre, la Région est devenue propriétaire, en 2014, du Jardin de Gabriel, de sa maison et de l'atelier, ainsi que des statues. Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, une étude préalable à la restauration des sculptures a été rendue en 2016. Cette étude a livré un diagnostic précis de l'état sanitaire des statues et permet aujourd'hui d'envisager la restauration des statues et la valorisation du site.

La Région a ainsi lancé, en novembre 2017,les premières mesures d'urgence, visant à mettre à l'abri les statues les plus dégradées et à restaurer et protéger les autres. Ces travaux se sont terminés cet été : les statues ont toutes été nettoyées, et suivant leur état, ont fait l'objet de plusieurs traitements : comblement des fissures, pulvérisation d'un fixateur et application d'une couche de cire ; les documents de l'atelier ont quant à eux été traités et archivées au Archives départementales.

Ces travaux sont une première étape dans le long processus qui a pour objectif la conservation du site et son ouverture à un large public, comme le souhaitait son créateur.

Le Jardin de Gabriel à Nantillé. Région Nouvelle-Aquitaine, Yann Ourry, 2018.


Voir

Journées européennes du patrimoine : la Région Nouvelle-Aquitaine vous ouvre des portes

  • Le programme des animations proposées par la Région
  • En savoir plus
  • Les Journées européennes du patrimoine 2018 en Nouvelle-Aquitaine

La 35e édition des Journées européennes européennes du patrimoine

Tout le programme des Journées européennes du patrimoine, nouvelle fenêtre

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...