L'inventaire du patrimoine culturel de la région de Fatick, Sénégal

L'inventaire du patrimoine culturel de la région de Fatick, Sénégal
 
  • Mis à jour le 2 novembre 2016
 

SCOA (Société Commerciale de l’Ouest Africain)- Tribunal départemental de Gossas, dans la région de Fatick, Sénégal.

Au Sénégal, l'inventaire du patrimoine culturel de la région de Fatick a été conduit, de 2012 à 2014, par les acteurs de l'éco-tourisme et les communautés d'habitants, avec l'appui technique du service de l'inventaire du patrimoine de la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers.
 

PRODÉTOUR

La Région Nouvelle-Aquitaine (site de Poitiers) poursuit un Programme de Développement de l'Éco-Tourisme (PRODÉTOUR), programme de coopération internationale coordonné par l'Université de La Rochelle avec le soutien financier du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International. L'enjeu de ce programme réside dans la lutte contre la pauvreté. Il vise notamment à procurer des avantages économiques aux communautés d'habitants par des actions incitatives au développement d'un tourisme responsable et durable.

Au centre-ouest du Sénégal, ce programme a été conduit de 2010 à 2014 avec la région de Fatick. Au moment où l'UNESCO a classé officiellement le Delta du Sine-Saloum au rang de patrimoine mondial de l'humanité, le programme impliquait la mise en œuvre d'outils de gestion des richesses patrimoniales. À cette fin, la réalisation d'inventaires patrimoniaux a été conduite par la région de Fatick, en lien avec les acteurs de l'éco-tourisme et les communautés d'habitants, avec l'appui technique du service chargé de l'Inventaire général du patrimoine culturel au sein de la Région Nouvelle-Aquitaine (site de Poitiers).

Un outil collaboratif

Un outil collaboratif a été conçu pour faciliter l'organisation et le partage des données collectées sur le terrain, tant sur les patrimoines culturels matériels (architecture, objets mobiliers...) que sur les patrimoines culturels immatériels (collectes d'archives orales...). Il s'agit d'un outil de travail en évolution constante. La validation scientifique des données collectées est assurée par un comité d'experts associant notamment l'Université de La Rochelle, l'Université de Dakar et la Direction du Patrimoine du Ministère de la Culture du Sénégal. En conséquence, certaines notices, accessibles à tous en lecture seule, sont susceptibles de modifications ultérieures.

Au terme de la démarche, les données validées demeurent à la disposition de tous : acteurs de l'éco-tourisme, décideurs de la région de Fatick, gestionnaires de sites patrimoniaux... Elles peuvent constituer l'assise de projets divers tels que l'ouverture, en 2014, de l'Écomusée de Diakhao ou la publication, en 2016, de l'ouvrage Voyages en pays seereer. Le Sine-Saloum (Sénégal), des patrimoines en partage, dirigé par Mickaël Augeron, Fabrice Bonnifait, Amade Faye et Raphaël Ndiaye (Geste Éditions).

Voir

Localiser

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Le jardin de l'hôtel de ville de Lencloître

    L’inventaire du patrimoine de la commune de Lencloître a permis de retrouver les archives du jardin de l’hôtel de ville réalisé sous le Second Empire, il y a 150 ans.

  • Découvertes

    Les tableaux de René Kunz à Gouex

    L’inventaire du patrimoine de Gouex a permis la redécouverte de quatre tableaux, présentant des scènes de la vie de la commune, réalisés dans les années 1950 par René Kunz, militant communiste et peintre.

  • Actualités

    L'inventaire du patrimoine de Lencloître

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le service Pays d’Art et d’Histoire de l'Agglomération de Grand Châtellerault conduit l'inventaire du patrimoine de Lencloître.

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.