Patrimoine et inventaire de Nouvelle-Aquitaine en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

La verrière du baptistère de l'église du Planty à Buxerolles (Vienne), étudiée en 2007 lors de l'enquête d'inventaire de l'agglomération de Poitiers. © Région Poitou-Charentes, inventaire général / R. Jean, 2008.
 
  • Mis à jour le 3 juillet 2018
 


Les deux approches de l'inventaire : territoriale ou thématique

L'inventaire général du patrimoine culturel est mené selon deux approches :

L'approche territoriale (ou topographique)

L'estuaire de la Gironde.

Sur un territoire donné, toutes les composantes du patrimoine sont explorées. Ont ainsi été étudiés le Confolentais, le canton de Saint-Julien-l'Ars, le canton de Melle.
Les inventaires topographiques sont aujourd'hui essentiellement conduits en partenariat avec des collectivités territoriales volontaires, auxquelles le service régional de l'inventaire apporte son expertise scientifique et technique, sa méthode et ses outils. C'est actuellement le cas des inventaires conduits avec la Communauté de communes des Vals de Saintonge ou Grand Châtellerault.
Quelques inventaires sont également menés directement par le service régional de l'inventaire, comme celui de la vallée de la Gartempe ou de la vallée de la Charente, qui ont démarré respectivement en 2015 et 2016.
Certaines opérations peuvent être menées en interrégions : l'inventaire de l'estuaire de la Gironde a ainsi été conduit en collaboration scientifique avec la Région Aquitaine avant 2016.

L'approche thématique

Une seule composante du patrimoine est prise en compte sur l'ensemble du territoire régional. C'est le cas pour l'enquête sur le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, terminée en 2007.
Les inventaires thématiques sont, jusqu'à ce jour, conduits directement et intégralement par le service régional de l'inventaire : relèvent actuellement de ce type d'opération les enquêtes conduites sur le patrimoine roman et les mémoires ouvrières.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument. L’inauguration est prévue le samedi 25 juin.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.

  • Découvertes

    Les ports et la navigation sur la Charente

    Le fleuve Charente, naturellement navigable entre Cognac et son embouchure, a de tout temps favorisé les échanges entre la côte et l’arrière-pays... Une découverte en vidéo !