Patrimoine et inventaire de Nouvelle-Aquitaine en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

La verrière du baptistère de l'église du Planty à Buxerolles (Vienne), étudiée en 2007 lors de l'enquête d'inventaire de l'agglomération de Poitiers. © Région Poitou-Charentes, inventaire général / R. Jean, 2008.
 
  • Mis à jour le 3 juillet 2018
 


Les deux approches de l'inventaire : territoriale ou thématique

L'inventaire général du patrimoine culturel est mené selon deux approches :

L'approche territoriale (ou topographique)

L'estuaire de la Gironde.

Sur un territoire donné, toutes les composantes du patrimoine sont explorées. Ont ainsi été étudiés le Confolentais, le canton de Saint-Julien-l'Ars, le canton de Melle.
Les inventaires topographiques sont aujourd'hui essentiellement conduits en partenariat avec des collectivités territoriales volontaires, auxquelles le service régional de l'inventaire apporte son expertise scientifique et technique, sa méthode et ses outils. C'est actuellement le cas des inventaires conduits avec la Communauté de communes des Vals de Saintonge ou Grand Châtellerault.
Quelques inventaires sont également menés directement par le service régional de l'inventaire, comme celui de la vallée de la Gartempe ou de la vallée de la Charente, qui ont démarré respectivement en 2015 et 2016.
Certaines opérations peuvent être menées en interrégions : l'inventaire de l'estuaire de la Gironde a ainsi été conduit en collaboration scientifique avec la Région Aquitaine avant 2016.

L'approche thématique

Une seule composante du patrimoine est prise en compte sur l'ensemble du territoire régional. C'est le cas pour l'enquête sur le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, terminée en 2007.
Les inventaires thématiques sont, jusqu'à ce jour, conduits directement et intégralement par le service régional de l'inventaire : relèvent actuellement de ce type d'opération les enquêtes conduites sur le patrimoine roman et les mémoires ouvrières.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    En vertu du partenariat conclu entre la Région et l’école, Marion Benda a choisi pour son mémoire de fin d’études de restaurer une statue en ciment du Jardin de Gabriel.

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2021

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 6 juillet et le 16 septembre.

  • Actualités

    Eté 2021 : fermeture du centre de documentation de Poitiers

    Le centre de documentation du service Patrimoine et Inventaire de la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Poitiers, sera fermé à partir du 16 juillet. Réouverture le 9 août 2021. Sur rendez-vous.

  • Découvertes

    Une exposition inédite des sculptures de Gabriel Albert au Musée Cécile Sabourdy

    Intitulée « Le ciment des rêves, l’univers sculpté de Gabriel Albert », cette exposition exceptionnelle ouvrira ses portes le mercredi 19 mai, pour toute l’année.

  • Actualités

    Gouex

    L’inventaire de la commune de Gouex est achevé. Il a permis de constituer 218 dossiers dont 189 concernent des œuvres d’architecture et 29 des objets mobiliers.

  • Découvertes

    Talmont-sur-Gironde : une nouvelle destination dans Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine

    Un nouveau parcours Vidéoguide voit le jour à Talmont-sur-Gironde, petit bourg médiéval surnommé « la perle de l’estuaire de la Gironde ».

  • Découvertes

    Taillebourg, un port, des ponts et une chaussée insubmersible

    Les quais de Taillebourg ont connu autrefois l’intense fréquentation de mariniers, charpentiers, armateurs et commerçants. Le port de Taillebourg a favorisé le développement de la cité, au bas du château qui contrôlait le passage du pont et la navigation sur le fleuve.