Restauration de l'église Saint-Laurent de Parthenay (Deux-Sèvres)

Travaux de nettoyage de la voûte du chœur de l'église Saint-Laurent de Parthenay. © Tollis
Restauration des monuments historiques
 
  • Mis à jour le 18 janvier 2019
 

L'église Saint-Laurent de Parthenay (Deux-Sèvres) vient de connaître une importante campagne de restauration, financée avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine. Les remarquables décors du 19e siècle, situés dans le chœur et les chapelles latérales de l'édifice, ont ainsi retrouvé toutes leurs couleurs.

 

Un édifice ancien...

L'église Saint-Laurent de Parthenay est la plus ancienne de la ville. Elle a conservé des éléments romans du début du 12e siècle, mais date essentiellement des 13e et 15e siècles. Endommagées pendant les guerres de Religion, ses voûtes ont été reconstruites à la fin du 16e siècle.

… embelli au 19e siècle...

Dans les années 1850, l'église fait l'objet d'une importante campagne de restauration, conduite par l'architecte Segrétain, qui comporte aussi des travaux d'embellissement : réalisation d'un enduit imitant le granit sur les piliers, les chapiteaux et les arcs, de peintures murales dans le chœur et de nouveaux vitraux. L'embellissement du chœur se poursuit en 1874 par l'ajout de deux grandes peintures sur toile. L'église Saint-Laurent est classée monument historique en 1862.

… et restauré aujourd'hui

En 2014, un incendie détruit un retable et endommage les décors intérieurs de l'église, qui avaient déjà souffert de l'épreuve du temps. Des travaux sont alors engagés, comprenant dans un premier temps la restauration du clocher, puis celle des décors peints. Cette dernière phase, commencée en décembre 2017, est aujourd'hui en voie d'achèvement.


 

La restauration des décors peints...

Les décors peints ont tout d'abord été dépoussiérés et nettoyés. Les enduits altérés ont été remplacés.

Les zones lacunaires (zones où la peinture a totalement disparu) des décors répétitifs ont été reprises en utilisant des poncifs, calques à petits trous qui permettent de reproduire le dessin subsistant. Le poncif est ensuite posé sur la zone lacunaire et tamponné avec de la poudre, qui traverse les trous et reporte le motif. Ce tracé sert alors de guide aux restaurateurs pour peindre l'élément manquant, aussi identique que possible à l'original.

Pour les décors peints encore présents mais dégradés, les restaurateurs réalisent une retouche – ou repiquage – au pinceau.

Certains décors de l'église Saint-Laurent réalisés à la feuille d'or ont également été restaurés. La technique utilisée est celle de la dorure à la mixtion : le support à dorer est encollé, puis les feuilles d'or sont posées délicatement et appliquées à l'aide d'un pinceau. Cette opération est suivie de l'époussetage - pour récupérer les petits morceaux de feuille superflus - et du matage - qui donne un rendu mat et plus résistant – des feuilles d'or.


 

La restauration des deux toiles du chœur

Les deux peintures sur toile présentes dans la première travée du chœur ont également été restaurées. Après leur nettoyage (suppression des poussières et des vernis anciens) et le masticage des trous de leur toile usée, elles ont été retouchées au pinceau pour réintégrer la couleur. Les zones ayant subi un soulèvement de la couche picturale ont été traitées, soit par réchauffement (dépose d'une colle et d'un papier neutre, puis application d'une spatule chauffante sur le papier et suppression à l'eau du papier et du surplus de colle), soit, dans le cas d'un soulèvement très léger, par injection à la seringue d'une résine.


 

Les travaux de restauration des décors du chœur ont permis de retrouver l'état de la seconde moitié du 19e siècle. Cet ensemble décoratif, remarquable par son ampleur et son homogénéité, a aujourd'hui retrouvé toute sa splendeur.



 

Des travaux financés avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine

Les travaux de restauration de l'église Saint-Laurent sont financés par la Ville de Parthenay, propriétaire de l'édifice, le Conseil départemental des Deux-Sèvres, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’État – Conservation Régionale des Monuments Historiques, site de Poitiers –, qui en assure le contrôle scientifique et technique.


Auteur : Yann Ourry, décembre 2018
Photographies © Tollis

Remerciements à

  • Pauline Lucas et Sylvie Plet-Duhamel, Conservation Régionale des Monuments Historiques - site de Poitiers, Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle-Aquitaine
  • François Jeanneau, architecte en chef des Monuments Historiques
  • Benoist Postel-Vinay, conducteur de travaux de l'entreprise Tollis.

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    Conférence "Regards sur le fleuve Charente : les franchissements" le 18 mai à Saintes

    À l'occasion de "Fleuve en fête", une conférence, "Regards sur le fleuve Charente : les franchissements", sera présentée le 18 mai à Saintes.

  • Actualités

    L'inventaire du patrimoine de Lencloître

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, le service Pays d’Art et d’Histoire de l'Agglomération de Grand Châtellerault conduit l'inventaire du patrimoine de Lencloître.

  • Actualités

    L'ethnologue Michel Valière

    Michel Valière, disparu en février 2019, était une personnalité majeure du patrimoine régional. Dans un entretien réalisé par le service des archives de la Région, il témoigne sur son parcours.

  • Découvertes

    Les trois ports de Dompierre-sur-Charente

    Connus autrefois pour leurs expéditions de vins rouges vers Rochefort et d'eaux-de-vie vers Cognac, ces trois ports témoignent de l’intense trafic fluvial qui existait sur la Charente.

  • Actualités

    Saint-Savin

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Gartempe se poursuit. Depuis mars 2019, la commune de Saint-Savin est étudiée par Véronique Dujardin, chargée d'étude du patrimoine à la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Actualités

    Rendez-vous au Jardin de Gabriel à Nantillé, le 9 juin 2019

    À l'occasion des Rendez-vous aux Jardins, la Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime...