« Histoire de Bahuts », patrimoine et création dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

Œuvre photographique réalisée dans le cadre de l’atelier. © Lycée Charles-Augustin-Coulomb d’Angoulême.
Évènements
 
  • Mis à jour le 1 août 2019
 

 

Lycée Camille-Guérin à Poitiers

Pour la seconde année consécutive, le Lycée Camille-Guérin a choisi pour ce projet de valoriser sa collection naturaliste par un travail de création plastique. Probablement héritée du collège Henri IV, cette collection exceptionnelle est notamment composée d’une centaine d’animaux naturalisés (oiseaux, mammifères, reptiles, insectes…), mais aussi de minéraux et de fossiles.

Avec l’appui de leur professeur de sciences de la vie et de la terre (SVT), Patrick Coronas, et de l’équipe du laboratoire de SVT, 70 élèves de seconde ont tout d’abord réalisé des fiches scientifiques des animaux de la collection, sur le modèle de celles de la collection de l'Université, présentées par Géraldine Garcia, chargée de la valorisation de cette collection. Puis, ils ont mené un travail sur la biodiversité et la poésie à partir du texte du poète québécois Gaston Miron, étudié avec Olivier Boilleau, professeur de français.

Accompagnés de l’artiste plasticien Matthieu Furgé, les lycéens ont créé de nouvelles espèces hybrides tout droit sorties de leur imaginaire, en s'appuyant sur les animaux de la collection. Cette mise en valeur artistique avait pour objectif de communiquer sur la science en donnant une seconde vie à ces espèces.

Après avoir choisi et photographié des animaux de cette collection, les lycéens ont assemblé les morceaux de leurs clichés pour former leur chimère, comme par exemple le « retorquin » (renard – tortue – requin). Celle-ci a ensuite été imprimée sur différents supports lors d’ateliers de sérigraphie - technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs interposés entre l’encre et le support – animés par l’artiste.

Les œuvres réalisées par les élèves, ainsi que certaines pièces de la collection, seront présentées lors des Journées européennes du patrimoine.

Voir

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    L'île de la Baine à Chaniers

    L'île de la Baine, sur la Charente, est mentionnée dans les textes dès le début du 14e siècle pour ses moulins. Le lieu a connu d’importants aménagements au milieu du 19e siècle pour faciliter la navigation sur le fleuve.

  • Actualités

    Colloque-webinaire « Participation des jeunes dans l’élaboration des politiques publiques locales »

    Le dernier temps de ce colloque sera consacré à la question du patrimoine lié aux droits culturels et à la jeunesse.

  • 14-18

    Le Poilu mourant en défendant le drapeau

    Peu après la Première Guerre mondiale, un modèle a été choisi par plusieurs communes du Poitou et des Charentes pour orner leur monument aux morts. Un même modèle, mais quatre histoires différentes.

  • Actualités

    Retour sur les Journées européennes du patrimoine 2020

    Lors des Journées européennes du patrimoine, du 18 au 20 septembre 2020, la Région a proposé la visite de 31 sites patrimoniaux exceptionnels.

  • Actualités

    Publication des dossiers de Leigné-les-Bois

    Dans la communauté d'agglomération de Grand Châtellerault, l’étude d’inventaire du patrimoine de la commune de Leigné-les-Bois est terminée. Les dossiers viennent d'être publiés.

  • Découvertes

    Album-photos : Saint-Jean-de-Liversay

    L'inventaire du patrimoine des rives de la Sèvre Niortaise sur la commune de Saint-Jean-de-Liversay est terminé. Découvrez en ligne l'album-photos du patrimoine de la commune.