Exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"

Exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"
Évènements
 
  • Mis à jour le 9 novembre 2018
 

La région Nouvelle-Aquitaine compte près de 74 000 km de cours d’eau qui ont largement contribué au développement des activités humaines à travers les siècles. Un patrimoine varié, rural et urbain, technique et industriel, témoigne aujourd’hui de ce rapport étroit entre l’homme et la rivière. Réalisée par la Région (Services Patrimoine et Inventaire), cette exposition vous invite à découvrir ce patrimoine, à travers de nombreux exemples pris sur les différents cours d'eau du territoire.


Découvrir l'exposition

"Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"
Exposition réalisée en 2018 par la Région Nouvelle-Aquitaine, services Patrimoine et Inventaire.
L'exposition est constituée de 18 panneaux de 2 m x 1 m, plastifiés, structures autoportantes avec enrouleur et mât emboîtable.
Réserver l'exposition


L'exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine" au CNAM-ENJMIN à Angoulême en octobre 2018.


Les panneaux de l'exposition

Panneaux de l'exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"



Une exposition sur trois thèmes :

Transport et navigation

Véritables traits d'union entre les terres et le littoral, les rivières ont fortement participé à l’essor du commerce et des échanges. Les nombreux aménagements pour améliorer la navigation - les ports fluviaux, sur la Charente ou la Dordogne, les canaux, à proximité de la Garonne ou de la Sèvre Niortaise, les chemins de halage… - ainsi qu’une batellerie spécifique témoignent de cette intense activité.



Franchissement

Les rivières constituent aussi des obstacles, qu’il a fallu franchir, par des gués, des bacs et des ponts. Des ouvrages d’art imposants ont ainsi été construits, aussi bien dans les vallées alluviales de l’Adour et de la Charente que dans celles plus encaissées de la Creuse et de la Dordogne. Ces points de franchissement sont étroitement liés aux implantations humaines et à la naissance des villes et des villages.



Exploitation de l'énergie

Exploitées comme source d’énergie, les rivières ont aussi favorisé le développement d’activités artisanales, grâce aux moulins à eau, puis industrielles. Des barrages, sur la Dordogne et la Vézère, permettent depuis des décennies la production d’électricité. Tous ces ouvrages d’art ont profondément transformé les paysages des vallées.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    La restauration d'une statue de danseuse par une étudiante de l'Ecole d'art et de design TALM-Tours

    Après 18 mois de travaux, la statue fera son retour au Jardin de Gabriel le mardi 5 juillet à 14h, en présence de la restauratrice, Marion Benda.

  • Restauration monument historique

    La restauration de l'église Saint-Eutrope de Saintes

    L’église Saint-Eutrope de Saintes vient de bénéficier d’une campagne importante de restauration, concernant l'élévation nord du monument.

  • Découvertes

    Les phares de l'estuaire de la Charente

    Sept phares ont été édifiés, entre 1680 et le début du 20e siècle, afin de guider les bateaux dans le pertuis d’Antioche et l’embouchure de la Charente... Une découverte en vidéo !

  • Actualités

    Ouverture du Jardin de Gabriel au cours de l’été 2022

    La Région Nouvelle-Aquitaine vous propose de découvrir un jardin extraordinaire : le Jardin de Gabriel à Nantillé, en Charente-Maritime. Le site sera ouvert tous les mardis et les jeudis entre le 5 juillet et le 15 septembre.

  • Découvertes

    Les forts de l'embouchure de la Charente

    Dans le but de protéger l’arsenal de Rochefort, quatorze forts et redoutes sont édifiés de part et d’autre de l’embouchure de la Charente entre la fin du 17e siècle et les années 1860... Une découverte en vidéo !

  • Les actus du LIMOUSIN

    Une nouvelle publication : « Collonges-la-Rouge : Nuances de gris et de rouge »

    La collection régionale des « Visages du patrimoine » s'enrichit d'un nouveau titre consacré la commune corrézienne de Collonges-la-Rouge.