Exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"

Exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"
Évènements
 
  • Mis à jour le 9 novembre 2018
 

La région Nouvelle-Aquitaine compte près de 74 000 km de cours d’eau qui ont largement contribué au développement des activités humaines à travers les siècles. Un patrimoine varié, rural et urbain, technique et industriel, témoigne aujourd’hui de ce rapport étroit entre l’homme et la rivière. Réalisée par la Région (Services Patrimoine et Inventaire), cette exposition vous invite à découvrir ce patrimoine, à travers de nombreux exemples pris sur les différents cours d'eau du territoire.


Découvrir l'exposition

"Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"
Exposition réalisée en 2018 par la Région Nouvelle-Aquitaine, services Patrimoine et Inventaire.
L'exposition est constituée de 18 panneaux de 2 m x 1 m, plastifiés, structures autoportantes avec enrouleur et mât emboîtable.
Réserver l'exposition


L'exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine" au CNAM-ENJMIN à Angoulême en octobre 2018.


Les panneaux de l'exposition

Panneaux de l'exposition "Au fil de l'eau : le patrimoine des rivières en Nouvelle-Aquitaine"



Une exposition sur trois thèmes :

Transport et navigation

Véritables traits d'union entre les terres et le littoral, les rivières ont fortement participé à l’essor du commerce et des échanges. Les nombreux aménagements pour améliorer la navigation - les ports fluviaux, sur la Charente ou la Dordogne, les canaux, à proximité de la Garonne ou de la Sèvre Niortaise, les chemins de halage… - ainsi qu’une batellerie spécifique témoignent de cette intense activité.



Franchissement

Les rivières constituent aussi des obstacles, qu’il a fallu franchir, par des gués, des bacs et des ponts. Des ouvrages d’art imposants ont ainsi été construits, aussi bien dans les vallées alluviales de l’Adour et de la Charente que dans celles plus encaissées de la Creuse et de la Dordogne. Ces points de franchissement sont étroitement liés aux implantations humaines et à la naissance des villes et des villages.



Exploitation de l'énergie

Exploitées comme source d’énergie, les rivières ont aussi favorisé le développement d’activités artisanales, grâce aux moulins à eau, puis industrielles. Des barrages, sur la Dordogne et la Vézère, permettent depuis des décennies la production d’électricité. Tous ces ouvrages d’art ont profondément transformé les paysages des vallées.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Découvertes

    Leonard Chodźko

    La sépulture d’un émigré polonais, Leonard Chodźko, a été découverte dans un cimetière de Poitiers. Une occasion de rappeler les liens étroits entre Poitiers et la Pologne depuis le 19e siècle...

  • Actualités

    Conférence : "Jehan Berjonneau, le peintre paysan", le 22 février à Montmorillon

    Conférence proposée par le Musée d’Art et d’Histoire, le vendredi 22 février à 18h30 à l’Espace Gartempe de Montmorillon.

  • Actualités

    Vallée de la Vienne

    L'inventaire du patrimoine de la vallée de la Vienne a commencé par la commune de Gouex.

  • Actualités

    La première statue du Jardin de Gabriel a 50 ans !

    La première statue du Jardin de Gabriel, réalisée il y a tout juste 50 ans, vient d’être identifiée !

  • Restauration monument historique

    Restauration de l'église Saint-Laurent de Parthenay (Deux-Sèvres)

    L'église Saint-Laurent de Parthenay vient de connaître une importante campagne de restauration, financée avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • Découvertes

    Le fonds Roger Henrard

    Suite de la découverte des fonds photographiques du service Patrimoine et Inventaire de Poitiers : le fonds Roger Henrard, composé de quelque 1 200 vues aériennes des années 1940 à 1970...