« Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

« Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne
Évènements
 
  • Mis à jour le 19 septembre 2018
 

Depuis 2017 et en partenariat avec le rectorat, la Région Nouvelle-Aquitaine propose aux lycéens de l'académie de Poitiers, un projet de découverte du patrimoine de leur établissement grâce à des pratiques artistiques et culturelles. Le projet « Histoire de bahuts » s’inscrit dans la continuité de celui déjà engagé par la Région en ex Aquitaine.

À travers ce projet, les lycéens s’engagent dans une démarche d’investigation et de création artistique sur l’histoire de leur établissement, par le biais d’ateliers animés par des intervenants extérieurs - artistes et acteurs de la valorisation du patrimoine.

Les réalisations du projet mené sur l’année scolaire sont restituées lors des Journées européennes du patrimoine suivantes, sous la forme d’une visite guidée et/ou d’une animation culturelle présentée par les lycéens eux-mêmes.

Voici les différents projets « Histoire de Bahuts » menés dans les lycées participants en ex Poitou-Charentes.



Lycée Camille Guérin à Poitiers (Vienne)

Le Lycée Camille Guérin avait choisi pour ce projet de valoriser sa collection naturaliste par un travail de création plastique. Probablement héritée du collège Henri IV, cette collection exceptionnelle est notamment composée d’une centaine d’animaux naturalisés.

Accompagnés de l’artiste plasticien Matthieu Furgé, soixante-dix élèves de seconde ont créé de nouvelles espèces hybrides tout droit sorties de leur imaginaire, en s'appuyant sur les animaux de la collection. Cette mise en valeur artistique avait pour objectif de communiquer sur la science en donnant une seconde vie à ces espèces.

Après avoir choisi et photographié des animaux de cette collection, les lycéens ont assemblé les morceaux de leurs clichés pour former leur chimère. Celle-ci a ensuite été imprimée lors d’ateliers de sérigraphie - technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs interposés entre l’encre et le support – animés par l’artiste.

Certaines de ces œuvres ont été présentées dans une exposition inaugurée par les lycéens lors des Journées européennes du patrimoine 2018.

Voir



Lycée Marguerite de Valois à Angoulême (Charente)

Le Lycée Marguerite de Valois avait souhaité mettre en valeur les œuvres réalisées au sein de l’établissement au titre du 1 % artistique, dispositif national qui consiste à consacrer 1 % du budget des constructions publiques à la réalisation d'une œuvre artistique intégrée à l'architecture. Le Lycée Marguerite de Valois a ainsi travaillé sur ce patrimoine artistique à travers deux projets :

  • Conception et réalisation d’une visite portant sur les œuvres réalisées dans l’établissement dans le cadre du 1 % artistique, par les lycéens en option histoire de l’art. Les élèves ont ainsi été amenés à faire un travail de recherche sur l’histoire de la commande et de la création de ces œuvres.
     
  • Conception d’une œuvre par Fred le Chevalier, artiste international originaire d’Angoulême, connu notamment pour ses dessins collés dans la rue ; l’artiste a créé une fresque composée de dessins réalisés par lui-même et les lycéens de l’option arts plastiques, d'une dizaine de mètres, collée sur le mur d’un couloir du lycée.

L'oeuvre a été inaugurée et les visites ont été propopsées lors des Journées européennes du patrimoine 2018.


 

Voir



Lycée Agricole Jacques-Bujault à Melle (Deux-Sèvres)

Situé dans un territoire de bocage dédié à l’élevage et à la culture céréalière, le lycée agricole de Melle a connu nombre de modifications et de constructions depuis sa création. À travers le projet « Histoire de Bahuts », les étudiants du BTS Gestion et Protection de la Nature ont souhaité valoriser le patrimoine naturel, paysager, bâti et immatériel du lycée et de l’exploitation agricole, par la mise en place de visites contées et ponctuées d’animations.

Afin de préparer ces visites, trois intervenants étaient venus partager avec les trente élèves leurs connaissances et pratiques sur ces patrimoines, au cœur de nombreux enjeux actuels :

  • le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) des Deux-Sèvres : découverte de la notion de patrimoine (naturel, paysager, architectural et rural) et de ses enjeux;
  • Josette Renaud, directrice d’UPCV-Métive: animation d’ateliers de recherche (histoire de l’exploitation, cultures locales, langages), d’expression (conte) et de création ;
  • David Cousineau, musicien du paysage : animation d’ateliers d’expression (chant, musique) et de création (fabrication d’instruments à partir d’éléments naturels).

Les visites contées et animées ont été proposées lors des Journées européennes du patrimoine 2018.


 

Voir



Lycée Maurice-Genevoix à Bressuire (Deux-Sèvres)

Le Lycée Maurice-Genevoix avait choisi pour ce projet de réaliser des visites "historico hystériques" sur l’histoire de l’établissement à partir, d’une part, de recherches historiques et d’autre part, d’interviews effectuées auprès des lycéens et des personnels du lycée. Le patrimoine de l’établissement a pu alors être abordé sous un regard croisé : la « grande » histoire, celle de l’historien, et la « petite » histoire composée des récits et des expériences vécues de ces personnes.

Cette démarche artistique originale, portée par l’artiste et comédien Fred Billy de la Cie Ça va sans dire accompagné des lycéens de l’option Théâtre, a abouti à une visite guidée ponctuée de témoignages enregistrés et d’interventions des élèves, présentée lors des Journées européennes du patrimoine 2018.
 


 

Voir



L’ÉREA (Établissement Régional d’Enseignement Adapté) Théodore Monod  à Saintes (Charente-Maritime)

L’ÉREA (Établissement Régional d’Enseignement Adapté) Théodore Monod avait souhaité réaliser une œuvre de Land Art collective en accueillant une artiste en résidence du mardi 11 septembre au vendredi 14 septembre 2018. Pour cela, l’établissement avait fait appel à la sculptrice Maria SIRI ROSSI afin de travailler avec les 120 élèves (6e, 5e, 3e et CAP) autour des techniques anciennes de construction de moulin à vent. L’objectif était de réaliser quatre moulins à vent en quatre jours !

La visite de l'établissement et la découverte du résultat du travail collaboratif entre l’artiste et les élèves ont été proposées lors des Journées européennes du patrimoine 2018.


 

Voir



Lycée Les Grippeaux à Parthenay (Deux-Sèvres)

À l’occasion des 50 ans du lycée Les Grippeaux, ce dernier s’est saisi du projet « Histoire de Bahuts » afin de retracer l’histoire de son établissement et de réfléchir à son identité passée, actuelle et future. Le service animation du patrimoine du pays de Gâtine a ainsi accompagné les lycéens toute l'année scolaire 2017 – 2018 pour travailler sur l’histoire du lycée, en s’appuyant sur des recherches dans les archives et sur la collecte de témoignages écrits ou oraux. Les élèves ont également participé à des ateliers afin d’acquérir les clés et les outils pour devenir médiateurs de leur travail.

Les résultats de ce projet ont abouti à une exposition et un parcours de visite marqué de temps forts (capsule temporelle, modélisation 3D…) reliant entre eux le passé, le présent et le futur de l’établissement, présentés lors des Journées européennes du patrimoine 2018.


 

Voir

Auteur : Camille Andreu, juin 2018 - revu en septembre 2018.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Publications en ligne

    Grand Châtellerault : Coussay-les-Bois

    Découvrez dans cette publication en ligne l'histoire, les paysages et le patrimoine de la commune de Coussay-les-Bois, dont le château de la Vervolière a vu grandir le futur cardinal de Richelieu...

  • Statuaire publique

    Alexandre Lemoine, entrepreneur et franc-maçon poitevin

    Alexandre Lemoine aurait pu être un entrepreneur en maçonnerie ordinaire s'il n'avait pas affiché sur sa tombe son appartenance à la loge maçonnique poitevine La Solidarité...

  • Ressources

    Vallée de la Sèvre Niortaise : Charron

    L'inventaire du patrimoine des rives de la Sèvre Niortaise sur la commune de Charron est terminé. Découvrez en ligne les éléments étudiés et l'album.

  • Ressources

    Les Vals de Saintonge

    En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, la Communauté de Communes des Vals de Saintonge mène l'inventaire du patrimoine de l'ensemble de son territoire. Découvrez en ligne les éléments étudiés à ce jour.

  • Actualités

    "Le Jardin de Gabriel : premiers travaux, un éclat retrouvé", le clip

    Après le film voici le clip sur les premiers travaux de restauration réalisés par la Région Nouvelle-Aquitaine depuis novembre 2017...