« Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne

« Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne
Évènements
 
  • Mis à jour le 9 juillet 2018
 

Depuis 2017 et en partenariat avec le rectorat, la Région Nouvelle-Aquitaine propose aux lycéens de l'académie de Poitiers, un projet de découverte du patrimoine de leur établissement grâce à des pratiques artistiques et culturelles. Le projet « Histoire de bahuts » s’inscrit dans la continuité de celui déjà engagé par la Région en ex Aquitaine.

À travers ce projet, les lycéens s’engagent dans une démarche d’investigation et de création artistique sur l’histoire de leur établissement, par le biais d’ateliers animés par des intervenants extérieurs - artistes et acteurs de la valorisation du patrimoine.

Les réalisations du projet mené sur l’année scolaire en cours seront restituées lors des Journées européennes du patrimoine (samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018), sous la forme d’une visite guidée et/ou d’une animation culturelle présentée par les lycéens eux-mêmes.

Voici les différents projets « Histoire de Bahuts » menés dans les lycées participants en ex Poitou-Charentes.



Lycée Camille Guérin à Poitiers (Vienne)

Le Lycée Camille Guérin a choisi pour ce projet de valoriser sa collection naturaliste par un travail de création plastique. Probablement héritée du collège Henri IV, cette collection exceptionnelle est notamment composée d’une centaine d’animaux naturalisés.

Accompagnés de l’artiste plasticien Matthieu Furgé, soixante-dix élèves de seconde sont amenés à créer de nouvelles espèces hybrides tout droit sorties de leur imaginaire, en s'appuyant sur les animaux de la collection. Cette mise en valeur artistique permet de communiquer sur la science en donnant une seconde vie à ces espèces.

Après avoir choisi et photographié des animaux de cette collection, les lycéens ont assemblé les morceaux de leurs clichés pour former leur chimère. Celle-ci est ensuite imprimée lors d’ateliers de sérigraphie - technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs interposés entre l’encre et le support – animés par l’artiste.

Certaines de ces œuvres seront présentées dans une exposition, inaugurée par les lycéens lors des Journées européennes du patrimoine.

  • Rendez-vous le samedi 15 septembre 2018 entre 9h30 et 17h au Lycée Camille Guérin (33 Rue de la Gibauderie à Poitiers) pour l’inauguration et la visite de l’exposition par les élèves.

Voir



Lycée Marguerite de Valois à Angoulême (Charente)

Le Lycée Marguerite de Valois souhaite mettre en valeur les œuvres réalisées au sein de l’établissement au titre du 1 % artistique, dispositif national qui consiste à consacrer 1 % du budget des constructions publiques à la réalisation d'une œuvre artistique intégrée à l'architecture. Le Lycée Marguerite de Valois travaillera sur ce patrimoine artistique à travers deux projets :

  • Conception et réalisation d’une visite portant sur les œuvres réalisées dans l’établissement dans le cadre du 1 % artistique, par les lycéens en option histoire de l’art. Les élèves sont ainsi amenés à faire un travail de recherche sur l’histoire de la commande et de la création de ces œuvres.
     
  • Conception d’une œuvre par Fred le Chevalier, artiste international originaire d’Angoulême, connu notamment pour ses dessins collés dans la rue ; l’artiste va créer une fresque composée de dessins réalisés par lui-même et les lycéens de l’option arts plastiques. Celle-ci, d’une dizaine de mètres, sera collée sur le mur d’un couloir du lycée.
     
  • Rendez-vous le samedi 15 septembre 2018 de 9h à 16h au Lycée Marguerite de Valois (6 rue Louise Lériget à Angoulême) pour l’inauguration de l’œuvre commune et les visites sur le 1 % artistique réalisées par les élèves (départ toutes les 30 minutes).


 

Voir



Lycée Agricole Jacques-Bujault à Melle (Deux-Sèvres)

Situé dans un territoire de bocage dédié à l’élevage et à la culture céréalière, le lycée agricole de Melle a connu nombre de modifications et de constructions depuis sa création. À travers le projet « Histoire de Bahuts », les étudiants du BTS Gestion et Protection de la Nature souhaitent valoriser le patrimoine naturel, paysager, bâti et immatériel du lycée et de l’exploitation agricole, par la mise en place de visites contées et ponctuées d’animations.

Afin de préparer ces visites, trois intervenants sont venus partager avec les trente élèves leurs connaissances et pratiques sur ces patrimoines, au cœur de nombreux enjeux actuels :

  • le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) des Deux-Sèvres : découverte de la notion de patrimoine (naturel, paysager, architectural et rural) et de ses enjeux;
  • Josette Renaud, directrice d’UPCV-Métive: animation d’ateliers de recherche (histoire de l’exploitation, cultures locales, langages), d’expression (conte) et de création ;
  • David Cousineau, musicien du paysage : animation d’ateliers d’expression (chant, musique) et de création (fabrication d’instruments à partir d’éléments naturels).
  • Rendez-vous le samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018 à 10h, 10h30, 14h30 et 15h au Lycée Jacques-Bujault (Route Roche à Melle) pour des randonnées contées et jalonnées d’activités de valorisation du patrimoine.


 

Voir



Lycée Maurice-Genevoix à Bressuire (Deux-Sèvres)

Le Lycée Maurice-Genevoix a choisi pour ce projet de réaliser des visites « historico hystérique » sur l’histoire de l’établissement, à partir d’une part, de recherches historiques et d’autre part, d’interviews effectuées auprès des lycéens et des personnels du lycée. Le patrimoine de l’établissement est alors abordé sous un regard croisé : la « grande » histoire, celle de l’historien, et la « petite » histoire composée des récits et des expériences vécues de ces personnes.

Cette démarche artistique originale, portée par l’artiste et comédien Fred Billy de la Cie Ça va sans dire accompagné des lycéens de l’option Théâtre, aboutira à une visite guidée ponctuée de témoignages enregistrés et d’interventions des élèves.
 

  • Rendez-vous le dimanche 16 septembre 2018 à 14h et 16 h au Lycée Maurice-Genevoix (36 Rue de Malabry à Bressuire) pour une visite « historico hystérique ».
  • 50 personnes maximum par session
  • Réservation conseillée avant le vendredi 14 septembre au 05 49 80 37 00


 

Voir

 

Auteur : Camille Andreu, juin 2018.

 
 

À la une de l'Inventaire

  • Actualités

    La restauration du Jardin de Gabriel : la fin des premiers travaux d'ugence

    Les premières mesures d'urgence pour la restauration du Jardin de Gabriel, lancées par la Région Nouvelle-Aquitaine en novembre 2017, sont achevées...

  • Découvertes

    Le fonds Triou, une collection photographique d'amateurs du patrimoine

    Suite de la découverte des fonds de photographies anciennes : le fonds Triou, collection de 1 500 négatifs sur plaque de verre du début du 20e siècle, cédée en 1996 par les familles Triou...

  • Statuaire publique

    Le portrait de Jean Rostand à Saint-Germain (Vienne) : une œuvre méconnue de Georges Boulogne

    La tête sculptée de Jean Rostand installée à Saint-Germain a de quoi surprendre. Sa localisation d'abord, quand on sait que l'académicien...

  • Actualités

    « Histoire de Bahuts », patrimoine et création artistique dans les lycées de l'académie de Poitiers

    Suite des projets "Histoire de Bahuts" dans les lycées de Melle et de Bressuire...

  • Actualités

    Un nouveau parcours Vidéoguide : Angles-sur-l’Anglin

    Vidéoguide Nouvelle-Aquitaine arrive pour la première fois sur le territoire de la Vienne, pour vous faire découvrir, grâce à ses contenus multimédias...

  • Découvertes

    Le vitrail exceptionnel de la Maison alsacienne à Angoulême

    Dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême,la Maison alsacienne recèle des trésors, comme ce vitrail de 1665...