La Maison alsacienne à Angoulême (Charente)

a Maison alsacienne, depuis le pont Saint-Cybard. © Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Christian Rome, 2016.
Découvertes
 
  • Mis à jour le 10 août 2018
 


Le projet de la Maison alsacienne

En 1914, année où il est élu député, Lazare Weiller élabore un projet personnel à Angoulême  : la construction d'une maison inspirée de l'architecture de sa région d'origine. Il doit pour cela surmonter de nombreuses difficultés. Le terrain choisi, bordant l'extrémité nord du pont Saint-Cybard, est émietté en nombreuses petites propriétés bâties. De 1914 à 1916, il achète un à un les terrains compris entre la Charente, la rue de Saintes, la rue de la Charente et la rue Traversière-Saint-Cybard. Il négocie ensuite avec la Ville une modification des alignements et du quai, ainsi qu'une acquisition d'une portion de rue. Il obtient finalement l'autorisation de construire le 22 mars 1917.

Les plans de la Maison alsacienne n'ont pas été retrouvés, mais il est probable qu'ils aient été dessinés par Louis Martin, architecte à Angoulême, car il apparaît dans les échanges entre Lazare Weiller et la municipalité. C'est lui qui adresse les plans de transformation du quai en 1916. Louis Martin est notamment l'architecte de la Caisse d'épargne d'Angoulême et il est intervenu sur de nombreux chantiers de restauration des monuments historiques de la Charente à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle.