Hélène Plessis-Vieillard (1892-1987), photographe pionnière

Autoportait d'Hélène Plessis-Vieillard, vers 1910.
Découverte
 
  • Mis à jour le 21 décembre 2018
 

En 1986, la photographe Hélène Plessis-Vieillard a légué à l'inventaire général (des monuments et des richesses artistiques de la France) plus de mille négatifs, plaques de verre ou films. Parmi les 741 plaques de verre, une centaine concerne la région Poitou-Charentes.

Nous vous invitons à découvrir quelques-unes des photographies de cette collection exceptionnelle...

Pendant plus de soixante-dix ans, Hélène Plessis-Vieillard a capté la lumière, les lignes et l'atmosphère du monde qui l'entourait. Ses portraits, ses mises en lumière de la nature et de scènes de la vie locale - qui croisent parfois l'Histoire -, ses vues de monuments sont autant de traces de cette « vie simple » qu'elle voulait rendre visible. En plus de leur valeur artistique, les milliers de clichés réalisés par cette photographe passionnée, témoin d'un monde en pleine mutation, ont ainsi un grand intérêt ethnographique et parfois historique.

Voir la mosaïque d'images, nouvelle fenêtre

Voir